Montréal-Nord

Nadège St-Philippe: un rayon de soleil à Montréal-Nord

Nadège st-Philippe
Nadège St-Philippe a grandi à Montréal-Nord, quartier qu’elle n’a jamais négligé. Photo: Facebook/Nadège St-Philippe

La décès de la présentatrice météo Nadège St-Philippe a créé une onde de choc dans l’ensemble du Québec, mais aussi à Montréal-Nord. C’est que malgré la maladie et ses engagements professionnels, l’étoile de la télévision, entraîneuse et créatrice de bijoux n’a jamais négligé le quartier où elle a grandi et inspiré de nombreuses jeunes femmes.

Fière «Bélier» de l’école Henri-Bourassa, Nadège St-Philippe a passé son enfance sur la rue Arthur-Chevrier et n’a jamais renié ses origines.

«Elle était d’une générosité sans bornes», résume Willmann Édouard, de la Coopérative Multisports Plus, en entrevue avec Métro.

«Elle avait déjà le cancer, travaillait à TVA, mais elle arrangeait son horaire pour pouvoir être présente au maximum […]. Elle était vraiment dédiée et passionnée et elle a su transmettre sa passion aux jeunes filles», témoigne-t-il. 

En 2018, elle a collaboré à un projet d’entraînement et d’entrepreneuriat avec 10 jeunes filles du quartier. La formation devait durer en tout et pour tout 25 heures, mais finalement, la présentatrice a suivi les jeunes filles pendant un an, se souvient l’entraîneur. Elle les a invitées sur son lieu de travail, à TVA. Elle a pris le temps de souper avec le groupe et de présenter chacune d’elles à ses collègues.

Elle était le soleil de TVA, mais elle était aussi un vrai rayon de soleil à Montréal-Nord.

Willmann Édouard, coordonnateur de projets à la Coopérative Multisports Plus de Montréal-Nord

De la rue Arthur-Chevrier à TVA

La pétillante présentatrice a aussi agi comme coprésidente du Cercle des ambassadeurs et ambassadrices du Plan d’action collectif de Montréal-Nord Priorité jeunesse 2017-2027 et ce, toujours malgré son cancer, diagnostiqué il y a plusieurs années.

Elle parlait fièrement de son héritage aux jeunes, tient à mentionner la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black.

«C’était quelqu’un de très engagé. Elle était très pétillante. Elle dégageait à la fois une force et une douceur. C’était vraiment une force tranquille. On sentait la solidité qu’elle avait en elle», a souligné l’élue d’Ensemble Montréal, en entrevue avec Métro.

Malgré les épreuves, elle continuait de vouloir donner à la communauté.

Christine Black, mairesse de Montréal-Nord

Pour la députée libérale de Bourassa-Sauvé, Paule Robitaille, Nadège St-Philippe était une «femme magnifique, pleine d’empathie, de vie et de rires. Elle n’a jamais oublié d’où elle venait, toujours prête à aider les jeunes de Montréal-Nord», a-t-elle souligné sur Twitter. «Elle part trop vite. Sympathies à la famille, amis et collègues», a-t-elle ajouté.

Un cahier pour les hommages

Dans un communiqué, l’arrondissement de Montréal-Nord offre ses plus sincères condoléances à la famille, aux collègues de travail et aux amis de Nadège. Un cahier hommage sera disponible à l’accueil de la bibliothèque de la Maison culturelle et communautaire (MCC) jusqu’au 14 août pour ceux et celles qui veulent transmettre leurs mots à la défunte et à ses proches.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet