Ouest-de-l’Île
18:25 2 mai 2018 | mise à jour le: 2 mai 2018 à 18:25 Temps de lecture: 2 minutes

Honneur posthume pour Tony Proudfoot

Honneur posthume pour Tony Proudfoot
Photo: Photo: Gracieuseté Alouettes de Montréal

La mémoire de l’ex-joueur des Alouettes et résident de Pointe-Claire, Tony Proudfoot, sera honorée l’an prochain. À la suite d’un concours, le nouveau parc du quartier Greenwich portera le nom de l’athlète décédé en 2010 de sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Plus de 60 propositions ont été soumises de décembre à février. De ce nombre, le tiers suggérait le nom de M. Proudfoot.

À la fin du concours, la Ville a tiré au sort deux participants pour leur remettre un chèque-cadeau chez les marchands locaux. Pour un de ces récipiendaires, Norm Horner, il n’y avait qu’un seul choix qui s’imposait.

«J’ai tout de suite pensé à lui, non seulement en raison de sa carrière d’athlète, mais aussi pour la façon dont il s’est comporté après son diagnostic. Il a immédiatement commencé à amasser des fonds. Au football, il a toujours dû travailler fort pour s’assurer une place. Il a transposé cette détermination en tant qu’auteur, journaliste et enseignant», indique M. Horner.

Natif de Winnipeg, Tony Proudfoot avait deux ans lorsqu’il est arrivé à Pointe-Claire. Il a évolué comme demi défensif dans la Ligue canadienne de football (LCF) de 1971 à 1982. Le numéro 23 a porté les couleurs des Alouettes pendant huit ans. Il a ensuite évolué à peine trois ans chez les Lions de la Colombie-Britannique. Deux fois un joueur de l’équipe étoile, il a remporté la Coupe Grey à deux reprises.

Après sa carrière, il a été commentateur sportif à la radio, enseignant au cégep et auteur.

Hommage
La veuve de M. Proudfoot, Vicki, a reçu des mains du maire de Pointe-Claire, John Belvedere, une plaque honorifique lors de la séance du conseil municipal de mardi (1e mai).

«C’est merveilleux. Je suis très surprise. Je savais qu’il avait été nommé, mais il y a eu plus de 60 propositions. C’est un très grand honneur. Il aurait adoré ça», souligne-t-elle.

Situé à l’intersection des avenues Gendron et des Frênes, le nouveau parc comportera des équipements de jeux et de détente, un sentier pédestre ainsi qu’un espace naturel.

Articles similaires