Local
16:51 8 juin 2020 | mise à jour le: 8 juin 2020 à 19:56 temps de lecture: 3 minutes

Coronavirus: visiteurs limités en soins palliatifs

Coronavirus: visiteurs limités en soins palliatifs
Photo: GracieusetéLes infirmières qui travaillent à la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île doivent suivre de nouvelles règles sanitaires afin de se protéger et éviter la propagation du coronavirus.

Les règles entourant les visites aux patients en fin de vie ont changé à la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île en raison de la pandémie de coronavirus. Le nombre de visiteurs par famille a été limité, les aires communes ont été fermées, le port du masque est requis en tout temps. De plus, le personnel administratif doit travailler à distance le plus souvent possible.

Les heures d’ouverture ont été réduites. Seulement trois membres de la famille sont admis à l’intérieur de la Résidence et une seule personne à la fois dans la chambre du patient, sauf s’il se trouve «en déclin». À ce moment, deux personnes peuvent rester à son chevet et en tout temps.

À l’arrivée d’un nouveau patient ou si l’un d’eux présente des symptômes de coronavirus, il est nécessaire de porter la jaquette, les gants, la visière et le masque.

«L’important, c’est qu’on soit capable de continuer de donner des soins comme il faut, indique la directrice générale, Dale Weil. On est capable de maintenir le niveau de soins essentiels, comme la gestion des symptômes et de la douleur. On est aussi en mesure de garder les patients confortables, en sécurité, dans le calme et les traiter avec dignité».

Chaque chambre dispose d’une porte-patio donnant sur la cour arrière, ce qui permet à certaines personnes de visiter un patient tout en restant à l’extérieur. Des tablettes sont également disponibles pour des appels vidéo aux patients.

Coronavirus: des changements aux soins palliatifs

Pendant un certain temps au cours des dernières semaines, la Résidence a vu le nombre de demandes d’hébergement diminuer d’environ 30%.

«Les gens choisissent de rester à la maison plus longtemps. Ils viennent à la résidence plus tard. Ils veulent garder l’accès à tous leurs proches. On a moins de transferts des hôpitaux parce que moins de monde va à l’urgence. C’est toutefois revenu à la normale au Québec», précise Mme Weil.

Le ministère de la Santé interdit au personnel soignant ou aux préposés aux bénéficiaires de travailler dans plusieurs établissements à la fois. La Résidence a perdu certains employés pour cette raison.

Rénovations

Débutée en juillet 2018, la consolidation des deux points de service de la Résidence dans un seul immeuble sur la rue André-Brunet, à Kirkland, devrait se terminer en juillet.

La première phase, qui consistait à construire une nouvelle aile attenante au pavillon original, s’est terminée en fin janvier.

La Résidence offrait jusque-là 14 lits dans un établissement de soins de longue durée à proximité sur l’avenue Stillview, à Pointe-Claire. Les patients et le personnel ont depuis été transférés à la nouvelle aile de Kirkland.

La rénovation de l’ancienne aile a dû s’arrêter pendant plusieurs semaines ce printemps en raison de l’éclosion du coronavirus. Les travaux ont repris récemment.

13,5

Les travaux effectués depuis deux ans à la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île sont estimés à 13,5 M$.

Articles similaires

16:38 16 octobre 2019 | mise à jour le: 16 octobre 2019 à 16:38 temps de lecture: 2 minutes
Teresa Dellar honorée