Local
12:33 29 avril 2020 | mise à jour le: 29 avril 2020 à 12:33 temps de lecture: 3 minutes

Veiller sur nos anges gardiens

Veiller sur nos anges gardiens
Photo: François Lemieux/Cités NouvellesUn résident de Dollard-des-Ormeaux, Tien Duong, a aidé jeudi dernier à la livraison de 50 repas qu’il avait commandités.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les travailleurs du réseau de la santé sont qualifiés d’«anges gardiens» et une résidente de Pierrefonds tient à les remercier à sa façon. Lovie Rivard a organisé la livraison quotidienne et gratuite de repas chauds au personnel du Lakeshore.

Cet élan de générosité est très apprécié par les employés. «Ça nous aide beaucoup. Ce n’est pas juste un geste pour avoir des repas gratuits. L’hôpital les offre déjà, explique le chef du programme médecine et cancérologie, Houssam Eddine Kalach. Ça rassure le personnel qu’on n’est pas seul et qu’on a toute une communauté derrière nous. C’est un geste d’amour.»

Le mouvement de Mme Rivard s’appelle d’ailleurs Act of love. «Ils mettent leur vie en jeu pour nous tous et ramènent potentiellement ces germes à la maison. On doit pouvoir les récompenser», souligne l’instigatrice.

Elle a été inspirée par la publication Facebook d’une infirmière du centre hospitalier de Pointe-Claire, il y a quelques semaines. «Elle mentionnait que le personnel était surchargé et qu’il n’avait pas le temps de prendre de pause pour manger. Elle demandait si quelqu’un pouvait lui envoyer de la nourriture», indique Mme Rivard.

C’est ainsi qu’elle a proposé d’envoyer des repas. En publiant à son tour l’histoire sur les réseaux sociaux, la communauté a réagi. Divers restaurants et services de traiteur ainsi que des résidents ont décidé de contribuer. Deux semaines plus tard, Act of love a pris de l’ampleur.

Besoin d’aide

Plusieurs livraisons sont prévues chaque jour jusqu’à la première semaine de mai à l’Hôpital Lakeshore, tout comme à la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île et de certains CHSLD.

«Je travaille 12 heures par jour pour coordonner le tout, dit Mme Rivard. Mais on a besoin de plus de participants qui veulent cuisiner pour faire des dons».

Un résident de Dollard-des-Ormeaux, Tien Duong, a aidé jeudi dernier à la livraison de 50 repas qu’il avait commandités. «Je trouvais que c’était une bonne façon de redonner à la communauté, plus particulièrement aux infirmières et médecins qui vont au front pour nous», explique-t-il.

Lovie Rivard entend poursuivre son projet jusqu’à ce que la pandémie de coronavirus prenne fin. Elle souhaiterait organiser une parade pour célébrer les travailleurs de la santé, bénévoles et donateurs une fois la crise terminée.

Articles similaires