Local
11:59 2 juillet 2020 | mise à jour le: 2 juillet 2020 à 12:40 temps de lecture: 2 minutes

50 000$ pour des organismes

50 000$ pour des organismes
Photo: GracieusetéLa directrice générale de l’organisme Partage-Action de l’Ouest-de-l’Île, Sophie McCann reçoit un montant de 20 000$ du député provincial de Nelligan, Monsef Derraji.

Afin de les aider à traverser la pandémie, 50 000$ ont été distribués à sept organismes communautaires de l’Ouest-de-l’Île. L’argent a été remis par le député provincial de Nelligan, Monsef Derraji.

Partage-Action, l’Association de l’Ouest de l’Île pour les handicapés intellectuels (WIAIH), le Centre Bienvenue, le Centre de Bien-être pour les personnes atteintes de Cancer, le Refuge pour les femmes de l’Ouest-de-l’Île et la Résidence de soins palliatifs sont les organismes visés par cette aide.

Organismes communautaires touchés

«Tous les organismes locaux ont été touchés dans leurs capacités à lever du financement. La somme de 50 000$ vient renforcer leurs moyens afin de leur permettre de remplir leur mission, de veiller à ce qu’ils soient en mesure de pallier toute éventualité et de porter une assistance immédiate si nécessaire», indique le libéral Monsef Derraji.

Partage-Action, qui chapeaute 41 organismes, a reçu 20 000$. «Tous nos groupes sont en mode réadaptation. Avec toutes les nouvelles contraintes sanitaires, plusieurs ont une augmentation de la demande pour leurs services, mais aussi une diminution de leur capacité à faire des campagnes de financement. De notre côté, on cherche à mitiger les coûts de la réouverture», souligne la directrice générale Sophie McCann.

Banques alimentaires

Un montant additionnel de 19 000$ a par ailleurs été attribué aux banques alimentaires Mission de l’Ouest-de-l’Île et On Rock ainsi qu’à des initiatives de soutien d’achat local.

«La crise s’est traduite par un afflux important auprès des banques alimentaires. Des étudiants, des personnes qui ont perdu leur emploi, des familles laissées sans ressources se sont tournées vers les banques alimentaires pour les aider. Il s’agit de populations vulnérables à laquelle il était important que nous apportions une bouffée d’oxygène», souligne M. Derraji.

Des couvre-visages ont notamment été achetés à une entreprise de l’Ouest-de-l’Île afin de les distribuer à des organismes locaux.

41

L’organisme de sociofinancement Partage-Action offre un soutien financier récurrent à 41 groupes communautaires basés dans l’Ouest-de-l’Île.

Articles similaires