Local
19:10 14 octobre 2020 | mise à jour le: 14 octobre 2020 à 19:10 temps de lecture: 3 minutes

La banque alimentaire du FDOI fermée temporairement

La banque alimentaire du FDOI fermée temporairement
Photo: François Lemieux/Cités NouvellesDes rénovations majeures sont en cours au Fonds d'aide de l'Ouest-de-l'Île

La banque alimentaire du Fonds d’aide de l’Ouest-de-l’Île, stuée sur la rue du Centre Commercial, à Roxboro, a dû être temporairement fermée afin de permettre des rénovations majeures évaluées à plus de 100 000$. Le comptoir alimentaire qui dessert quelque 215 familles rouvrira bientôt ses portes.

Une planification avait été faite de façon rigoureuse afin que les clients soient le moins possible affectés par la fermeture temporaire.

«On l’a su un mois à l’avance. On a été en mesure au mois de septembre de leur donner de grandes épiceries. On a été extrêmement généreux. On leur a dit de revenir chaque semaine pour se faire des réserves. On a distribué en grandes quantités. On les a vraiment accompagnés», souligne la cheffe des opérations du Fonds d’aide, Nathalie Béland.

Les rénovations suivent présentement l’échéancier prévu.

«Le local avait manqué pas mal d’amour dans les dernières années. Ça avait besoin d’être renippé complètement. Tout sera refait: le plafond, les murs, le plancher. On a enlevé les tuiles du plafond, repeint les rails, remis de nouvelles tuiles et mis des luminaires à DEL», indique Mme Béland.

Plusieurs donateurs ont permis de financer les travaux, dont PME Montréal, le Club des petits déjeuners, Centraide, l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro ainsi que Partage-Action.

Incendie

Le ciel était tombé sur la tête du Fonds d’aide en décembre dernier lorsque l’immeuble de la rue du Centre Commercial qui abritait les locaux administratifs de l’organisme a été complètement détruit par un incendie.

«Ça a été très difficile. On a été en situation d’urgence depuis le 9 décembre. On n’avait soudain plus de banque de données, d’ordinateurs, de téléphone et on se retrouvait avec un local en très mauvais état. Mais, le lendemain de l’incendie, on servait déjà nos clients à la banque alimentaire», raconte Mme Béland.

L’immeuble détruit contenait également la friperie. Elle a été déménagée dans le local du bric-à-brac, qui a été fermé, où on retrouve également les bureaux administratifs.

Le Fonds d’aide est toujours propriétaire du terrain où était situé l’immeuble ravagé par les flammes. Un projet de reconstruction n’est pas écarté pour l’avenir.

«Mais avec l’augmentation du coût des matériaux, ce serait vraiment très cher. On regarde nos options. On est quand même opérationnels. Dans une autre étape, on pourrait aussi décider d’agrandir le local où sont désormais situés nos bureaux et déménager la banque alimentaire à l’immeuble reconstruit», précise Mme Béland.

La banque alimentaire a été fermée le 26 septembre et rouvrira ses portes le 20 octobre.

Ce n’est pas la première tuile pour le Fonds d’aide. En avril 2019, des suspects avaient saccagé la salle d’attente, la cuisine et certains bureaux du siège social de l’organisme.

54

Le Fonds d’aide de l’Ouest-de-l’Île oeuvre depuis 1966, soit 54 ans.

Articles similaires

14:52 15 avril 2020 | mise à jour le: 15 avril 2020 à 14:52 temps de lecture: 3 minutes
Aide d’urgence