Carrières
12:06 28 octobre 2020 | mise à jour le: 28 octobre 2020 à 12:06 temps de lecture: 4 minutes

Une start-up propose des transferts de données plus rapides

Une start-up propose des transferts de données plus rapides
Photo: GracieusetéL’entreprise In a blink est basée à Pointe-Claire.

Une start-up de Pointe-Claire souhaite offrir aux gestionnaires flottes de transport en commun une façon plus efficiente de planifier les opérations de maintenance. L’innovation de In a blink lui a d’ailleurs valu deux prix annuels Jalon de la mobilité.

Utilisant la technologie quantique, l’entreprise permet d’effectuer un diagnostic de 50 à 100 fois plus rapidement qu’en utilisant le Wi-Fi.

«On raffine une technologie découverte il y a 10 ans, qui permet la transmission de données par la lumière. C’est un peu comme une télécommande de télévision sur stéroïdes, indique le cofondateur, Éric Garzon. Ça permet de transmettre à des vitesses phénoménales des données d’un point à l’autre via l’optique.»

Ayant œuvré dans le domaine du transport au cours des 30 dernières années, M. Garzon et son partenaire d’affaires Réal Barrière se sont basés sur un modèle qui n’était pas encore commercialisé. «On a adapté le modèle à nos expériences dans le monde du transport en commun. On a vécu tous les problèmes de communication entre les véhicules et le centre de contrôle», souligne-t-il.

Un véhicule comme un autobus dispose de plus d’une vingtaine d’ordinateurs pour gérer notamment le système de perception, de comptage de passagers, la surveillance vidéo, l’information passager, incluant les afficheurs de destination, la publicité, le Wi-Fi et l’intercom. Il y a aussi le système d’information au voyageur, qui transmet la position du véhicule aux passagers en attente.

«Tous les systèmes communiquent entre eux. Il y a des réseaux informatiques assez importants dans les véhicules. Les ordinateurs embarqués ne font pas l’analyse, seulement la collecte d’informations. Si on veut implanter des stratégies de maintenance préventive, pour optimiser le parc de véhicules, il faut avoir accès à ces informations», souligne-t-il.

Transmission

Un opérateur utilise un ordinateur branché directement pour télécharger les données ou un téléphone cellulaire.

«La transmission par Wi-Fi pose problème notamment si de nombreux véhicules se connectent en même temps au réseau. La vitesse de transmission n’est également pas très élevée et le débit diminue par véhicule. En général, on n’a pas beaucoup le temps de faire de la transmission parce que le bus doit repartir quelques heures plus tard», précise M. Garzon.

In a blink propose d’implanter un système optique qui s’imbriquerait «parfaitement» dans l’environnement utilisateur du véhicule.

«On ne veut pas changer les habitudes. On va trouver des endroits et moments propices au transfert. Par exemple, quand les bus entrent au garage pour faire le plein. Ce serait l’endroit idéal. Le véhicule est là pendant cinq minutes. Ça nous donne le temps de transférer les données», explique-t-il.

Premier client

Créée l’an dernier, In a blink génèrerait beaucoup d’intérêt selon M. Garzon. La compagnie travaille avec un premier client afin d’installer son prototype.

«C’est une première mondiale. On va pour une première fois tester le comportement de cette technologie avec des chauffeurs, des employés de la maintenance et des passagers. On va vraiment peaufiner et raffiner le design, trouver des faiblesses et faire avancer le produit», souligne-t-il.

L’entreprise a récemment remporté deux prix annuels Jalon de la mobilité. Organisme à but non lucratif ayant pour but de soutenir l’innovation afin de rendre la mobilité plus durable, Jalon effectuait le 15 octobre la remise de prix dans neuf catégories.

In a blink a remporté les prix Ville et mobilité intelligentes et Entreprise en démarrage.

«On veut vraiment que le système des transports en commun s’améliore, baisser les coûts pour les contribuables, améliorer la performance des systèmes, des autobus plus performants et confortables». -Éric Garzon, cofondateur d’In a blink

Les prix Jalon de la mobilité en sont à leur deuxième édition cette année.

Articles similaires