Ouest-de-l’Île
16:31 12 janvier 2021 | mise à jour le: 12 janvier 2021 à 16:31 temps de lecture: 3 minutes

Carlos Leitão espère une relance économique en 2021

Carlos Leitão espère une relance économique en 2021
Photo: François Lemieux/Métro Ouest-de-l'ÎleLe député libéral de la circonscription de Robert-Baldwin, Carlos Leitão.

La campagne de vaccination contre la COVID-19 qui a commencé au Québec apporte une lueur d’espoir pour l’année à venir. Le député provincial de Robert-Baldwin, Carlos Leitão, espère une deuxième moitié de 2021 marquée par un relâchement de la pression sur le système de santé et la relance économique.

«Il faut d’abord passer à travers les six prochains mois. Le vaccin arrive et ça va vraiment changer la donne. Mais ce n’est pas tout de suite que tout le monde va être vacciné. Les chiffres quant au nombre de nouveaux cas sont très préoccupants à Montréal. À Pierrefonds-Roxboro, ils sont vraiment préoccupants», indique-t-il.

Le député de l’Ouest-de-l’Île ne s’attend pas à voir les mesures de confinement mises en place en octobre être réduites en janvier.

«Beaucoup de PME vont demeurer fermées. Il va falloir que les programmes d’aide s’améliorent vraiment. Sinon, il y a d’énormes risques que beaucoup d’entreprises ferment de façon permanente», souligne-t-il.

La deuxième partie de l’année devrait être plus clémente, selon le député libéral.

«Avec un peu de chance et un vaccin qui commence à prendre effet, l’été qui arrive et les gens sortent un peu plus. On espère qu’à ce moment-là, la pandémie sera un peu plus sous contrôle et qu’on commencera à voir le nombre de cas ainsi que la pression sur le système de santé diminuer. On pourra alors commencer à parler de relance de l’économie», soutient-il.

S’attaquer à l’emploi

Bien que la région de l’Ouest-de-l’Île soit généralement considérée comme aisée, M. Leitão rappelle qu’il y existe toutefois des problèmes sociaux importants.

«Les personnes qui sont le plus affectées par la pandémie et la récession qui en résulte sont celles qui avaient des emplois précaires ou à bas revenus. C’est là qu’il y a le plus haut niveau de chômage, dans la restauration, l’hébergement et les services personnels. Il va falloir qu’on trouve des moyens d’aider ces personnes à se retrouver des emplois», souligne-t-il.

L’accélération des travaux du Réseau express métropolitain (REM) et le dossier d’aménagement d’une station à l’aéroport Montréal-Trudeau seront des enjeux importants à régler en 2021 selon M. Leitão.

L’incertitude persiste quant à l’aménagement de la station du REM de l’Aéroport Montréal-Trudeau depuis que Québec eut annoncé en novembre son désistement du financement du projet.

Articles similaires