Ouest-de-l'Île
12:06 2 février 2021 | mise à jour le: 2 février 2021 à 16:11 temps de lecture: 3 minutes

Nouveaux défis pour François Lemieux

Nouveaux défis pour François Lemieux
Photo: FacebookFrançois Lemieux, ancien journaliste attiré à l'actualité locale de l'Ouest-de-l'Île.

Depuis 2010, le journaliste François Lemieux est attitré à la rédaction du journal de l’Ouest-de-l’Île, anciennement connu sous le nom de Cités Nouvelles. Aujourd’hui, il tire un trait sur l’actualité locale pour se consacrer au Web.

Efficace, enjoué, toujours disponible, mélomane à ses heures, il a su couvrir les sujets d’intérêts pour le plus grand territoire de Métro Média.

«Il n’hésitait jamais à parcourir la distance pour la meilleure histoire, la meilleure photo, le meilleur témoignage. Son plus grand souci était de trouver ce qui allait susciter de l’intérêt dans la communauté», a tenu à préciser sa supérieure, la chef de contenu Catherine Vaillancourt.

François Lemieux garde de bons souvenirs de son passage. «J’ai aimé suivre les dossiers sur le long terme», lance celui qui occupera un poste au sein de l’équipe numérique du Journal Métro.

Par exemple, en 2015, des promoteurs voulaient transformer plus de 300 hectares de terres en friche pour y construire un développement immobilier. La population s’est exprimée pour bloquer le projet.

«C’était une des plus grandes mobilisations de l’Ouest-de-l’Île», se rappelle M. Lemieux, qui a suivi l’événement jusqu’au dénouement en 2019, quand Valérie Plante a annoncé que l’endroit deviendrait un immense parc urbain de 32 km2.

Les diverses élections au fil des années ont aussi marqué son parcours. «Il y avait des courses et des propositions intéressantes», mentionne-t-il.

Comme l’enjeu des lignes électriques enfouies dans Dollard-des-Ormeaux demandées par les citoyens alors que la Régie de l’énergie refusait cette approche. «Ça aurait coûté quelques dizaines de millions de plus», se remémore François Lemieux.

Hockey

Le sport a été important pour lui, notamment le passage de trois joueurs de la LNH avec les Lions du Lac Saint-Louis, en 2010-2011. Cette saison-là, l’équipe a terminé en troisième position au championnat de la Coupe Telus, remise à la meilleure équipe canadienne de niveau midget AAA.

À l’époque, le club pouvait compter sur le joueur des Canadiens, Jonathan Drouin, le patineur des Panthers, Anthony Duclair, et Mike Matheson qui porte maintenant l’uniforme des Penguins.

«Ils avaient un excellent avantage numérique, Matheson était le seul défenseur à la pointe», indique le journaliste en repensant aux belles années de l’équipe.

Depuis 2015, François Lemieux était le principal journaliste de Métro Ouest-de-l’Île. Il gardera un œil sur l’équipe, à distance.

Articles similaires