Ouest-de-l’Île

50 000 $ de plus pour la réfection de l’usine d’eau potable Pointe-Claire

L'usine de production d'eau potable de la Ville de Pointe-Claire.
L'usine de production d'eau potable de la Ville de Pointe-Claire. Photo: Gracieuseté, Ville de Pointe-Claire

Le comité exécutif de la Ville de Montréal accorde une dépense additionnelle de 48 318 $ à Soconex Entrepreneur Général dans le cadre de travaux de réfection structurelle à l’usine de production d’eau potable Pointe-Claire, dans l’Ouest-de-lÎle.

Il s’agit d’une augmentation d’un peu plus de 10% de la valeur initiale du contrat qui s’élève dorénavant à 470 270 $.

Dans les documents décisionnels de la séance du 11 avril, la Ville justifie ce dépassement de coût par le fait que «les quantités de réfection de béton et d’injection de fissures réalisées à ce jour ont largement dépassé les quantités prévues au contrat». «Ce constat nous porte à croire que les désordres constatés en 2018 ont possiblement évolué», peut-on y lire.

La Ville procède depuis la mi-février à des travaux de réfection des surfaces de béton des murs, des dalles de toit et des poutres de l’usine de production d’eau potable Pointe-Claire.

«La réfection des ouvrages existants comporte toujours des inconnus et l’inspection visuelle ne peut déceler toutes les problématiques d’un ouvrage existant», indique le document. Le chantier devrait s’échelonner jusqu’au mois de mai.

De précédents travaux avaient permis la mise aux normes de sécurité de l’usine d’eau potable Pointe-Claire en remplaçant le chlore gazeux liquéfié sous pression par l’hypochlorite de sodium comme agent désinfectant. Les cinq autres usines d’eau potable de l’agglomération ont été ou seront aussi mises aux normes.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de l’Ouest-de-l’île.

Articles récents du même sujet