Soutenez

L’Arboretum Morgan: faune et flore du Québec

L'arboretum Morgan Photo: Chantal Lecours, Métro Média

La réserve forestière de l’Arboretum Morgan est un incontournable de l’Ouest-de-l’Île. Situé dans la ville de Sainte-Anne-de-Bellevue, ce site de 245 hectares est un espace de randonnée, mais aussi un lieu pour la recherche scientifique.

L’Arboretum Morgan (150, chemins des Pins, Sainte-Anne-de-Bellevue) a vu le jour en 1945, alors qu’il a été construit par l’Université McGill, qui y a implanté le campus Macdonald. Depuis, il est pour plusieurs biologistes un lieu d’observation et d’analyse de la biodiversité. Les collections horticoles permettent aux scientifiques de recueillir des informations sur la croissance des arbres et végétaux dans différentes conditions, sur leurs maladies et sur leurs capacités d’adaptation aux changements climatiques.

Si vous n’êtes qu’un simple visiteur sans diplôme scientifique, vous pouvez quand même profiter de l’Arboretum à travers les sentiers et la nature offerte devant vos yeux.

Durant votre marche, prenez le temps d’admirer les arbres indigènes, présents depuis des siècles à Montréal. Parmi eux, on trouve le hêtre d’Amérique, qui se compose d’un tronc gris et lisse, de feuilles légèrement pointues et d’un fruit en forme de triangle, la faine. L’érable à sucre, le noyer cendré et le cerisier tardif sont d’autres exemples d’arbres indigènes présents au sein de l’Arboretum.

Pour ceux qui préfèrent observer nos amis les animaux, l’endroit comporte une importante faune. L’Arboretum est un espace idéal pour l’observation des oiseaux, dont les espèces présentes changent au fil des saisons.

Si vous ne faites pas trop de bruit lors de votre marche, peut-être aurez-vous la chance de voir des mammifères comme des musaraignes, des chauves-souris, des lapins, des rongeurs, des porcs-épics, des renards ou des cerfs de Virginie.

Les reptiles et amphibiens peuplent en grand nombre l’espace forestier, puisqu’ils représentent 70% de la population totale de cette famille d’animaux sur l’île de Montréal. En tout, 15 espèces de reptiles et d’amphibiens ont été recensées à l’Arboretum, parmi lesquelles on compte des tortues, des serpents, des salamandres et des grenouilles.

Pour ceux qui se réjouissent de pouvoir observer les insectes dans leur habitat naturel, l’Arboretum pullule de différentes espèces, dont 41 sortes de papillons, 39 de libellules et de demoiselles, et des araignées (dont aucune n’est dangereuse, rassurez-vous).

Des chevaux près de l’Arboretum

À l’ouest de l’Arboretum Morgan, plusieurs chevaux cohabitent dans un seul et même endroit: les Écuries de Senneville. Si les installations sont réservées aux pensionnaires, il est possible de prendre rendez-vous pour une visite du site, afin de découvrir les installations et les chevaux.

Le seul zoo extérieur de Montréal

Si vous avez l’impression de ne pas avoir vu assez d’animaux à l’Arboretum Morgan, rendez-vous au Zoo Ecomuseum. Ce zoo extérieur a choisi de mettre en valeur les animaux du Québec, dans un cadre naturel. On peut y observer des renards, des hiboux, des loutres, des loups et des cerfs (21125, chemin Sainte-Marie, Sainte-Anne-de-Bellevue).

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif : faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de l’Ouest-de-l’île.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.