Soutenez

40 ans de dévouement au sein de l’unité de sauvetage de Pointe-Claire

Graeme Maag, bénévole au sein de l’Unité de sauvetage volontaire de Pointe-Claire; Marc Tanguay, directeur de l’Inspection et Sécurité publique; Tim Thomas, maire de Pointe-Claire. Photo: Gracieuseté Ville de Pointe-Claire

Le dévouement de Graeme Maag au sein de l’Unité de sauvetage volontaire de Pointe-Claire a été souligné de façon fort spectaculaire. En plus de recevoir le Prix du bénévole de l’année lors du Gala reconnaissance de TPQuébec 2022, il était l’invité spécial des élus de Pointe-Claire lors de l’assemblée mensuelle du conseil municipal du 8 novembre dernier.  

Cela fait plus de 40 ans que Graeme Maag a rejoint l’unité de sauvetage de Pointe-Claire. «J’ai déménagé de Montréal-Ouest à Pointe-Claire en 1978 et, un an plus tard, je me joignais à l’équipe de l’unité », mentionne-t-il, lors d’une entrevue téléphonique.

Interrogé à savoir quelles étaient les principales interventions qui ont marqué ses 40 années de bénévolat, Graeme Maag répond qu’il y en a eu plusieurs, mais que celle de la crise du verglas en 1998  demeure difficile à égaler. «Nous étions 36 personnes présentes 24 heures sur 24 pour une période de quatorze jours. Il va sans dire que la gestion des ressources humaines était une priorité », se remémore-t-il.

Graeme Maag a également vécu des situations fortement émotives. Il se souvient d’avoir sauvé la vie d’un jeune hockeyeur. «Alors que j’assistais à un match de hockey, un jeune est resté étendu sur la glace. Il ne respirait plus. En l’espace de 40 secondes, j’étais sur la glace et j’ai massé son cœur pendant plus de 90 secondes. L’intervention a réussi au grand plaisir de tous ».

Graeme Maag est sur la route des 50 ans de bénévolat et il est probable qu’il y arrive, car la passion est toujours présente.

Le maire de Pointe-Claire, Tim Thomas, a également qualifié Graeme Maag de «personne calme et organisée qui facilite le lien entre les interventions d’urgence des Travaux publics et les interventions de l’Unité de sauvetage volontaire».

L’Unité de sauvetage volontaire de Pointe-Claire (USVPC) est un organisme bénévole formé de professionnels au service de la communauté. Ils peuvent intervenir en situation d’urgence ou lors d’un incident menaçant la santé et la sécurité du public. L’organisme existe depuis 1951.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de l’Ouest-de-l’île.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.