Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
18:12 28 avril 2020 | mise à jour le: 29 avril 2020 à 11:16 temps de lecture: 3 minutes

Coronavirus : les cas augmentent rapidement dans RDP

Coronavirus : les cas augmentent rapidement dans RDP
Photo: Archives MétroLa directrice régionale de la santé publique, Mylène Drouin

Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles est devenu l’un des arrondissements montréalais les plus touchés par le coronavirus. En près d’une semaine, le nombre de cas a pratiquement doublé.

Alors que l’on comptait 358 cas de coronavirus le 16 avril, on en recense 908, en date du 27 avril.

Avec Montréal-Nord et Saint-Michel, RDP-PAT fait partie «des quartiers qui se démarquent», indiquait Dre Myrlène Drouin, de la Direction de la Santé publique (DRSP) de Montréal, lors d’une conférence de presse.

La mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois, est d’ailleurs préoccupée par ces données qui augmentent. Cependant, impossible de savoir pourquoi il y a eu une hausse de cas dans le quartier.

De son côté, le député de LaFontaine, Marc Tanguay exprime aussi son inquiétude.

«Au début de la crise, on voyait que l’est de Montréal n’était pas épargné, mais on n’avait pas le nombre de cas le plus élevé. Là depuis quelques jours, il y a eu un boom de cas dans Rivière-des-Prairies et ça me préoccupe», confie M. Tanguay.

Comme Mme Bourgeois, il explique être régulièrement en contact avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’île-de-Montréal afin de faire le point sur la situation.

Respecter les mesures en places

Selon Caroline Bourgeois, «les citoyens sont inquiets, mais on peut voir qu’il y a encore malheureusement des rassemblements qui se tiennent dans des lieux publics». Plusieurs constats d’infractions ont été remis dans le quartier, notamment à des résidents ayant organisé des fêtes privées, affirme-t-elle, ajoutant être en communication fréquemment avec les postes de quartier.

«Il faut que les citoyens continuent de suivre les mesures qui sont en place, même avec le beau temps et les belles températures», martèle l’élue.

Le député de LaFontaine abonde dans le même sens. «Il ne faut pas baisser la garde, il faut s’assurer que tout le monde respecte les règles de distanciations et les mesures d’hygiène».

La mairesse a également «offert la collaboration de l’arrondissement et des partenaires [à la DRSP], s’il fallait faire des opérations plus cibler dans des lieux où il y a une concentration de cas».

La DRSP a annoncé qu’elle mettrait en place une stratégie de dépistage ciblée à Montréal-Nord «dans les prochains jours», alors que l’arrondissement est le territoire le plus touché par le coronavirus sur l’île de Montréal.

Articles similaires