Rosemont
17:02 8 juillet 2020 | mise à jour le: 8 juillet 2020 à 17:02 temps de lecture: 3 minutes

Les organismes de Rosemont se déploient dehors cet été

Les organismes de Rosemont se déploient dehors cet été
Photo: Capture Google Street ViewUne douzaine d’organismes communautaires seront présents au parc Lafond.

Après quatre mois de travail acharné, les organismes communautaires de Rosemont n’en restent pas moins dynamiques. Une douzaine d’entre eux passeront l’été au parc Lafond où ils proposeront de nombreuses activités.

En effet, plus de 25 intervenants seront sur le terrain en extérieur, un déploiement exceptionnel dans le quartier. Une douzaine d’entre eux seront présents cet été au parc Lafond. À partir de la fin juillet, ils proposeront des activités variées et adaptées à différents types de publics.

«Les organismes communautaires s’installeront bientôt sur un espace gazonné dans une partie du parc Lafond. Cet espace sera dédié à des activités extrêmement diversifiées», explique Denis Leclerc, directeur général de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Rosemont.

Sans créer de grands rassemblements, le but de ce projet est de lutter contre l’isolement grâce à des activités de groupe en extérieur. Les participants et les intervenants pourront ainsi respecter les règles de distanciation physique.

Proximité et distanciation physique

«D’habitude, la carte maîtresse des organismes communautaires pour briser l’isolement, c’est de faire des rassemblements. Mais avec la pandémie, créer du lien social, c’est un vrai défi», souligne M. Leclerc.

C’est pour cette raison que les organismes communautaires ont dû repenser leur programmation estivale. Leur objectif est de faire un travail de proximité auprès de la population tout en respectant les règles de sécurité sanitaire.

Ainsi, outre les activités dans les parcs, les organismes feront aussi du porte à porte. La CDC prévoit aussi plusieurs projets mobiles qui se déplaceront en triporteur. La Mobile du coin qui permet d’informer les résidents sur les ressources présentes dans le quartier reviendra notamment pour une deuxième année.

«Avec ces projets de proximité, on veut rejoindre en particulier les personnes vulnérables qui ont vécu beaucoup d’isolement pendant le confinement», ajoute M. Leclerc.

Assurer la sécurité sanitaire

Plusieurs projets seront aussi dédiés à la sécurité urbaine et à la sensibilisation, concernant entre autres la COVID-19 et les risques liés à l’épidémie.

«L’arrondissement a ajouté cette année des ressources humaines sur des projets spécifiques de médiation sociale. Par exemple avec Pact de rue et avec l’Anonyme qui est dans Hochelaga-Maisonneuve mais qui va patrouiller ici», illustre le directeur de la CDC Rosemont.

Le poste de quartier 44, aura comme chaque été des cadets à vélo pour patrouiller et l’organisme Jeunesse au soleil patrouillera à pied et sensibilisera les jeunes aux enjeux liés à la pandémie.

Articles similaires