Montréal
10:56 23 décembre 2020 | mise à jour le: 23 décembre 2020 à 10:59 temps de lecture: 3 minutes

Comment passer le jour de Noël seul sans s’ennuyer

Comment passer le jour de Noël seul sans s’ennuyer
Photo: Monika WrightMonika Wright a publié sur les réseaux sociaux un petit guide ludique pour passer Noël seul.

«Il ne sert à rien de fuir la solitude, vaut mieux l’apprivoiser», dit un vieil adage. Ce sera d’autant plus vrai cette année, alors que tous seront reconfinés durant les Fêtes. Bien que cela soit exceptionnel, Monika Wright, qui a quitté sa région natale de la Côte-Nord il y a 10 ans, est habituée à passer Noël seule.

«Chaque année, il y a toujours quelque chose qui fait en sorte que je ne peux pas vraiment aller [à Sept-Îles]. Souvent c’est le travail, explique la Rosepatrienne qui a conçu un guide ludique pour passer Noël seul qu’elle a publié sur les réseaux sociaux. Les premières années, c’était vraiment difficile de ne pas être avec ma famille proche dans le temps des fêtes.»

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis et Mme Wright assure que «c’est juste devenu normal». «Le 25 je ne fais rien et je suis à la maison, j’écoute des films», raconte-t-elle.

L’étudiante en muséologie à l’UQAM voit même la solitude comme un moyen de s’affranchir de cette fête. «Y’a comme une sorte d’émancipation qui s’est formée par rapport à Noël. On a l’impression que c’est hyper familial, que c’est un truc de gang et qu’il faut que ce soit le fun. La seconde que j’ai accepté que je n’avais pas de famille à Noël, je me suis dit « Ah! finalement j’adore ça être seule à Noël ». Pendant que tout le monde a des gros soupers, moi je fais juste chiller, ce n’est pas stressant», indique Mme Wright.

Aucune culpabilité

«C’est une journée où tu n’as pas à te sentir coupable si tu ne fais pas tes 10 000 pas», soutient la jeune femme de 28 ans.

Le matin de Noël, avant toute chose, elle suggère de déplacer le matelas du lit en plein milieu du salon, question d’être confortablement installé pour écouter des films en rafale.

«Noël seul, c’est un peu comme quand tu es en fin de session et tous les gens autour de toi le sont aussi. C’est plate, mais on est tous dans le même bateau.» -Monika Wright

Côté cinéma, elle conseille de choisir un acteur ou une actrice qu’on affectionne particulièrement. «L’année passée, c’était Hugh Grant. J’ai écouté tous ses films. Cette année, ce sera Leonardo DiCaprio», précise l’étudiante.

Les boissons alcoolisées doivent évidemment être à portée de main. Elle propose de s’offrir ce qu’on ne fait pas le reste de l’année, comme de bonnes bouteilles de vin, à plus de 30 $ idéalement.

«Mon plan, est de commencer chaque matin avec mon petit café Bailey’s», affirme-t-elle sans gêne.

Pour la nourriture, on se fait plaisir avec la livraison de son repas favori, du resto du coin ou de celui qu’on veut découvrir, ce qui est beaucoup plus facile depuis la pandémie.

Pour assurer une bonne détente, Mme Wright prescrit plusieurs siestes et bains.

Avec ce programme chargé, Mme Wright est convaincue de ne pas avoir le temps de se tourner les pouces.

Articles similaires