Hochelaga-Maisonneuve
15:19 29 avril 2021 | mise à jour le: 29 avril 2021 à 15:20 temps de lecture: 3 minutes

Recycler son masque à la pharmacie

Recycler son masque à la pharmacie
Photo: Gracieuseté/ Familiprix Jean-Maurice WeibelJean-Maurice Weibel et son équipe de la succursale Hochelaga.

Les pharmacies Familiprix Jean-Maurice Weibel, situées dans Rosemont et Hochelaga, sont désormais équipées de boîtes servant à récolter les masques jetables dans le but de les recycler.

Dans ses pharmacies Familiprix installées sur les rues Masson et Hochelaga, depuis des années, Jean-Maurice Weibel a fait le choix de tendre à être plus écoresponsable. Dans leur quartier respectif, les deux pharmacies ont d’ailleurs été des pionnières en la matière.

«Depuis le début, on a eu cette préoccupation environnementale. On a travaillé avec le Maillon Vert qui accompagne les pharmaciens dans une démarche plus durable. Ça nous a beaucoup aidé à repenser notre gestion et notre offre de produits pour réduire notre impact sur l’environnement», explique M. Weibel.

Les deux succursales ont ainsi été les premières pharmacies à proposer des produits ménagers en vrac dans Rosemont et Hochelaga. Le pharmacien-propriétaire a même voulu aller plus loin en devenant carboneutre grâce à un programme permettant de compenser les émissions de gaz à effet de serre de ses commerces.

Récolte de masques

Adopter des boîte de tri pour les masques de procédure jetables était donc un choix logique pour M. Weibel. Il y a environ un mois, il a fait le saut et a fait l’acquisition de ces boîtes pour ses employés.

«C’était une volonté de ma part, mais aussi des employés. On était tous mal à l’aise de jeter autant de masques à la poubelle, rapporte-t-il. On est obligé d’utiliser au moins deux masques par jour chacun, mis bout à bout, ça fait entre 1500 et 2000 masques par mois pour les deux pharmacies.»

Sur les conseils du Maillon Vert, M. Wiebel a choisi des boîtes de collecte de l’entreprise Medsup. Avec son programme Go Zéro, Medsup récupère des masques médicaux pour les recycler au Québec.

«L’initiative a très bien fonctionné auprès des employés, ce qui m’a donné envie de proposer cette solution à nos clients», raconte le pharmacien.

Ainsi, les personnes qui souhaitent faire recycler leurs masques pourront se procurer des enveloppes Go Zéro dans les pharmacies Familiprix Jean-Maurice Weibel, au prix de 16,49$. Une fois remplies, les enveloppes qui peuvent contenir jusqu’à 100 masques devront être ramenées dans les succursales.

«On se charge nous-mêmes d’envoyer les enveloppes pleines à Medsup. Le coût d’envoi peut être un frein pour plusieurs, c’est pour ça que nous avons voulu devenir un point de collecte», dit-il.

En ouvrant la voie, M. Weibel espère aussi encourager d’autres pharmaciens à adopter le même dispositif.

Articles similaires