Rosemont–La Petite-Patrie

Écoles surpeuplées: Rosemont dans la zone rouge

Photo: Isabelle Bergeron/TC Media

Les 13 écoles rosemontoises de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) sont toujours sous pression. Elles accueillent présentement 5258 élèves et devraient recevoir près de 800 enfants supplémentaires d’ici quatre ans. Cependant, il manque 23 locaux de classes pour les recevoir dignement.

Depuis un mois, Jean-Denis Dufort, commissaire scolaire de Rosemont, rencontre chaque conseil d’établissement pour faire le point sur la capacité d’accueil dans sa circonscription.

«Rosemont est l’une des zones rouges les plus importantes avec Ahuntsic et Notre-Dame-De-Grâce. Je comprends que l’on n’offre pas les conditions idéales à nos élèves, reconnaît-il. Mais, on est contraint de faire avec ce que l’on a pour le moment.»

Des solutions à court terme
Impossible de loger un élève de plus présentement. Tous les espaces ont été optimisés et de nombreuses écoles n’ont plus de bibliothèques, souligne M. Dufort.

«À Saint-Albert-Le-Grand, le bureau de l’orthopédagogue se trouve même dans un ancien placard, en dessous de l’escalier. C’est pour vous dire comme chaque espace est occupé» – Jean Denis Dufort.

Depuis quelques années, l’école de la 18e Avenue est d’ailleurs la seule à avoir cinq classes dans des unités préfabriquées. Deux ont été ajoutées à la dernière rentrée scolaire.

Voir à plus long terme
Des travaux d’agrandissement sont espérés à Saint-Albert-Le-Grand, avec l’ajout de 10 classes et d’un gymnase.

La demande a déjà été soumise à plusieurs reprises au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), mais n’a pas encore obtenu d’approbation. La CSDM espère recevoir une réponse positive du MELS avant l’été.

En attendant, plusieurs élèves seront transférés, en septembre, dans l’annexe Accès Est, située sur la 9e Avenue, près du boulevard Saint-Joseph et au 4430, rue Bélanger, un bâtiment qui abritait l’école privée Académie Saint-Louis-de-France. Au total, cela représentera 13 locaux de classes.

La CSDM est également en négociation avec la commission scolaire English Montreal, pour partager ses locaux, notamment ceux de l’école Nesbitt et de l’école secondaire Rosemount High School.

Des agrandissements sont également prévus pour la rentrée 2018 à Sainte-Bernadette-Soubirous et Alphonse-Desjardins.

Ceux réalisés à l’école Sans-Frontières ne permettront pas de réduire la surpopulation à moyen terme. Les locaux vacants serviront à héberger les élèves de Sainte-Bibiane, en attendant que l’école soit rénovée complètement.

Articles récents du même sujet