ÉLECTIONS - SAINT-LAURENT

Un jeune de 19 ans représentera le PPC dans Saint-Laurent

Un jeune de 19 ans représentera le PPC dans Saint-Laurent
Photo: Nouvelles Saint-Laurent News – Laurent LavoieChristopher Mikus est né d’un père polonais et d’une mère péruvienne.

C’est un jeune de 19 ans, Christopher Mikus, qui défendra la plateforme du Parti populaire du Canada (PPC) au cours de la campagne électorale fédérale.

Autrefois un fervent partisan du Parti conservateur, M. Mikus, qui a grandi à Saint-Laurent, a décidé de se ranger derrière le chef du PPC, Maxime Bernier. 

«J’admire sa position sur l’immigration, dont il veut rendre le processus de sélection plus rigide, et les valeurs traditionnelles canadiennes», indique celui qui devrait débuter un baccalauréat en science politique à l’Université McGill en septembre.

M. Mikus encourage un renforcement de la solidarité identitaire entre les provinces.

Sur la question économique, «le gouvernement Trudeau erre, selon lui. Il se concentre trop sur les énergies vertes plutôt que sur l’industrie du pétrole.»

Maxime Bernier a fait les manchettes plus tôt cette année, alors qu’il a ouvert la porte à relancer le débat sur l’avortement. Christopher Mikus assure être pro-vie, alors qu’«après un certain temps dans le processus de grossesse, cela devrait être illégal.»

Advenant une victoire aux élections, la recrue compte mettre sur pied des programmes à Saint-Laurent qui favoriseront l’intégration des jeunes dans le sport.

Il compte également promouvoir la visibilité des commerces laurentiens.