Saint-Laurent
20:09 15 avril 2020 | mise à jour le: 15 avril 2020 à 20:09 temps de lecture: 3 minutes

Reprise graduelle des services pour les garages

Reprise graduelle des services pour les garages
Photo: Métro Média - Laurent LavoieUn fort achalandage est prévu dans les garages, alors que les services mécaniques ont été pendant plusieurs semaines indisponibles.

L’hiver a pris fin et les automobilistes sont nombreux à vouloir faire appel à l’expertise des mécaniciens de garages, qui peuvent maintenant ouvrir leurs portes puisque Québec a allongé la liste des services prioritaires.

Si les garages s’attendent à un fort achalandage, les clients devront s’armer de patience. Dans le contexte de la pandémie, certaines mesures d’hygiène et de distanciation physique devront être respectées.

Au Garage Deguire sur le boulevard Thimens, un seul employé à la fois pourra travailler sur un îlot et un nettoyage complet de la voiture est fait. L’entreprise ne prend que les rendez-vous.

«Je ne pourrai pas rouler comme je roule normalement», convient le gérant, Marc-André Deguire.

Il accueille favorablement cette réouverture bien qu’«un peu d’eau rentrait déjà au moulin». Les véhicules d’urgence comme ceux du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et de Postes Canada pouvaient toujours y être réparés en cas de bris.

Déjà, des précautions pour éviter toute infection étaient donc prises. «On changeait les gants plus fréquemment quand de nouveaux véhicules entraient», souligne Marc-André Deguire.

En raison de la pandémie de la COVID-19, quatre des six mécaniciens ont dû être temporairement mis à pied. Ils reprendront le travail lundi.

«Il n’y a pas de risque zéro en travaillant avec le public, mais on fait ce qu’on peut.» – Marc-André Deguire, gérant chez Garage Deguire

Aléas

D’autres garages n’ont toutefois pas la même chance, sans aucun lien avec la COVID. Chez ArtMotive, des problèmes reliés à la structure du toit forcent le propriétaire à trouver de nouveaux locaux. Une ouverture d’ici la fin mai est prévue dans un nouvel emplacement qui reste à être déterminé.

«Tous les clients qui ont des pneus chez nous, on les envoie [chez d’autres garagistes]», dit Kevin Payad, qui espère limiter les dégâts financiers d’ici la reprise de ses activités.

Les entreprises minières, d’aménagement et entretien paysager ainsi que les commerces de piscines pourront aussi reprendre leurs activités.

Pneus d’hiver

Les pneus d’hiver doivent habituellement être utilisés entre le 1er décembre et le 15 mars inclusivement. Ils permettent d’avoir de l’adhérence lorsque la température descend sous 7 °C ou lorsqu’il y a de la neige. Les rainures des pneus d’hiver, comparativement à ceux d’été ou quatre saisons, sont adaptées pour bien retenir la neige, explique la Société de l’assurance automobile du Québec.

Articles similaires