Soutenez

Le musée des métiers d’arts est toujours ouvert, mais au ralenti

Le musée des métiers d'arts du Québec (MUMAQ)
Photo: Gracieuseté - MUMAQ

Si les visites au Musée des métiers d’arts du Québec (MUMAQ) sont toujours permises en dépit des mesures sanitaires, l’établissement laurentien accueille beaucoup moins de visiteurs qu’en temps normal.

Le niveau d’achalandage du MUMAQ dépend en grande partie des groupes scolaires, dont les visites sont interdites depuis décembre.

«C’est pas mal tranquille, concède la médiatrice culturelle au MUMAQ, Ophélie Clermont. On a eu une petite hausse d’achalandage dans la semaine suivant le retour des vacances […], mais en général [l’achalandage] a énormément baissé parce qu’on ne peut plus faire de visites scolaires et les visites guidées sont limitées à une personne à la fois.»

Cette situation est similaire à celle que connaissent plusieurs autres musées depuis le début de la pandémie. La rentrée en présentiel du Cégep de Saint-Laurent, avec qui elle partage ses locaux, pourrait cependant avoir un impact positif sur son nombre de visiteurs.

«Le musée est excentré. Pour que les gens viennent, il faut d’abord qu’ils veuillent se déplacer, ajoute Mme Clermont. Parce que leur premier réflexe est plutôt d’aller au Musée des beaux-arts, à la Pointe-à-Caillère ou encore Musée McCord.»

Préparation

En attendant une éventuelle reprise, l’équipe du musée se prépare pour la semaine de relâche. Des activités en présentiel sont d’ailleurs prévues à cet effet. «On s’attend à accueillir des gens avec un atelier ou un bricolage que les gens pourront ramener à la maison», avance la médiatrice culturelle.

D’ici là, les visites libres sont toujours possibles au Musée des métiers d’arts du Québec selon les heures d’ouverture du musée. L’exposition Histoires entrelacées de Carole Fèvre a d’ailleurs été prolongée jusqu’au 2 mars.

Le saviez-vous?

Le MUMAQ est situé à même le Cégep de Saint-Laurent. C’est l’un de ses professeurs, Gérard Lavallée, qui a eu l’idée de transformer en musée la chapelle de l’établissement en 1975. Celle-ci est devenue vacante à la suite de la laïcisation du collège.

M. Gérard Lavallée a contribué pendant les décennies qui ont suivi à garnir l’exposition permanente du musée, qui restera en place jusqu’en 2002. Des travaux de réfection sont alors entamés pour mieux répondre aux besoins du public.

À sa réouverture, le musée prend le nom de Musée des maîtres et artisans du Québec, jusqu’à ce qu’il obtienne sa nomenclature actuelle l’an dernier.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.