Soutenez

Une année importante s’amorce pour le REM à Saint-Laurent

Les rails sont installés à la station Du Ruisseau
Photo: Gracieuseté

Les travaux des cinq stations du REM qui verront le jour à Saint-Laurent évoluent selon les échéanciers mis à jour en 2020. La construction de quatre d’entre elles devrait être presque terminée à la fin de l’année, alors que la station Marie-Curie devrait quant à elle commencer à prendre forme dans les prochains mois.

La construction des quatre stations du tronçon Deux-Montagnes du REM situées à Saint-Laurent progresse au même rythme alors que les structures d’acier des stations Bois-Franc, Du Ruisseau, Montpellier et Côte-de-Liesse ont été installées en 2021.

Lorsque des panneaux de verre seront installés à la station Côte-de-Liesse, la grande majorité des travaux liés à la structure extérieure de ces stations seront terminés. Les prochaines étapes concerneront donc majoritairement leur aménagement intérieur, soit la peinture, l’installation de céramique, la plomberie et l’électricité.

Cela risque d’avoir un moins grand impact sur les résidents voisins des stations. «Au niveau de l’extérieur, on a pas mal terminé pour ces stations-là, explique la porte-parole de CDPQ Infra, Emmanuelle Rouillard-Moreau. Quand on entre à l’intérieur, c’est plus tranquille comme travaux.»

Ailleurs sur le tronçon Deux-Montagnes, deux passages à niveau seront convertis dans les prochains mois afin que les voitures du REM puissent passer au-dessus du boulevard Toupin et de l’avenue O’Brien. Ces travaux devraient être terminés au printemps.

Perspective 2023

Près de 1,7 kilomètre de rails a déjà été installé entre les stations Côte-de-Liesse et Du Ruisseau. L’installation des rails se poursuivra cette année, en plus de celle du système électrique et des portes palières, qui permettront de préserver la température dans les stations et d’éviter les interruptions de service dues aux objets échappés sur les voies.

À la fin de l’année, il ne restera plus que quelques ajustements ainsi qu’une phase de test des voitures du REM d’une durée d’environ six mois afin de préparer le tronçon pour la mise en service à l’automne 2023, entre les stations GareCentrale et Du Ruisseau, et en 2024 pour Bois-Franc.

«À la fin de 2022, les gens vont voir des stations pratiquement complétées, continue Mme Rouillard-Moreau. Il y aura quand même du peaufinage et de la construction en 2023, mais on va être dans les dernières étapes du projet.»

Marie-Curie

La station Marie-Curie, étant sur le tronçon de l’aéroport, n’a pas le même échéancier que les quatre autres. D’ici l’été, la dalle de fondation de cette station devrait être installée.

Son édicule devrait également être construit cette année. «C’est une station qui va vraiment être plus visible en 2022, avance la porte-parole. On ne la voit pas beaucoup jusqu’à maintenant, mais elle va prendre forme cette année.»

Sa mise en service est prévue pour la fin 2024.

Autres travaux

Deux autres chantiers liés au REM sont en cours dans l’arrondissement. Le premier consiste en l’aménagement d’un nouvel accès au chantier sur le boulevard Henri-Bourrassa à l’intersection de la rue de Londres. Les activités de ce chantier auront lieu de 8h à 17h jusqu’à l’été 2022.

Le deuxième consiste en la construction d’un passage multifonctionnel dans l’emprise ferroviaire entre les rues Dutrisac et Jean-Massé. Ce passage pour piétons et cyclistes passera sous les voies ferrées du REM. Cet aménagement devrait être complété au printemps.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.