Soutenez

11 caméras du cégep de Saint-Laurent s’envoleront pour Haïti

Des étudiants de l'institut d'artistes de Jacmel en Haïti
Photo: Gracieuseté - Dieuwitch Jean

Le département de cinéma du cégep de Saint-Laurent fera don de 11 caméras à l’Institut d’artistes de Jacmel en Haïti. Dans le cadre d’un partenariat entre les deux établissements, l’objectif est de permettre à davantage d’Haïtiens d’apprendre les rouages du septième art.

Ayant récemment remplacé l’ensemble de ses caméras, ce sont les anciens appareils du département, qui sont toujours en bon état, qui seront envoyés en Haïti.

Un partenariat existe depuis plusieurs années entre les deux écoles et a notamment mené à des échanges étudiants entre les deux pays, des partages de connaissances ainsi que des initiations culturelles.

Depuis quelques années, cependant, la division cinéma de l’école haïtienne fait face à des difficultés financières. Il s’agit de la seule école de cinéma au pays.

«Ils ont un studio d’enregistrement professionnel qui fonctionne très bien parce que c’est le seul studio du genre dans leur région, mais c’est plus compliqué pour leur département de cinéma, explique l’enseignant en cinéma au cégep de Saint-Laurent, Simon Dugas. On veut leur donner un coup de pouce.»

C’est lors d’une projection-bénéfice du film haïtien FREDA, dont les profits ont été remis à l’Institut d’artistes de Jacmel, qu’a eu lieu l’annonce du don des caméras. Celle-ci n’en possède que deux en ce moment.

«Il n’y a plus de salles dédiées au cinéma en ce moment en Haïti, donc il y a très peu de débouchés pour les étudiants, continue l’enseignant. On veut leur donner plus d’opportunités de faire du cinéma.»

Échanges fructueux

Le partenariat entre les deux établissements a débuté en 2016. Simon Dugas connaissait le directeur de l’institut, qui est également québécois, ce qui a facilité sa création.

Au printemps 2017, des étudiants du cégep de Saint-Laurent ont voyagé en Haïti pour y rencontrer des étudiants de l’institut d’artistes et réaliser des documentaires avec eux. Ces derniers sont à leurs tours venus à Montréal l’année suivante.

Une deuxième cohorte de cégépiens laurentiens devait y retourner l’année suivante, mais la situation géopolitique incertaine des dernières années en Haïti a mis des bâtons dans les roues des organisateurs.

Des manifestations sont survenues demandant la démission du président Jovenel Moïse, qui a finalement été assassiné en juillet dernier. Dans ces circonstances, le gouvernement du Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel dans le pays.

«Pour nous, poursuivre ce projet-là à court ou moyen terme dans la forme qu’il était, c’est impossible, admet M. Dugas. Mais on veut quand même continuer à parler d’Haïti et à avoir des contacts avec cette école-là.»

Les personnes désirant aider l’Institut d’artistes de Jacmel peuvent le faire via une campagne de sociofinancement sur la plateforme GoFundme.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.