Ouest-de-l’Île
16:32 11 février 2016 | mise à jour le: 12 février 2016 à 17:48 Temps de lecture: 2 minutes

Investissement de 90,9 M$: rénovation de trois usines d’eau potable

Investissement de 90,9 M$: rénovation de trois usines d’eau potable
Photo: Rob Amyot/TC Media

Montréal investira bientôt 168 M$ afin de moderniser ses usines d’eau potable de Lachine, Dorval et Pierrefonds en plus de construire un bassin de rétention d’eau de pluie à Saint-Laurent.

«Ces investissements massifs sont nécessaires pour que Montréal puisse continuer de rencontrer les plus hauts standards en matière de qualité de l’eau potable et de gestion des eaux usées», a indiqué par voie de communiqué la responsable de l’eau et des infrastructures de l’eau au comité exécutif de la Ville de Montréal, Chantal Rouleau.

Les mises à niveau à effectuer aux trois usines de l’Ouest-de-l’Île se feront au coût de 90,9 M$ et permettront de maintenir un service de l’eau fiable et performant.

Les travaux ciblent les équipements et les systèmes de contrôle des usines. Ils visent notamment l’ajout d’une chaîne de traitement multi-barrière pour assurer une flexibilité accrue des usines en cas de bris ou d’autres aléas.

«Ces rénovations permettront d’assurer la production d’eau potable en quantité suffisante et d’assurer la fiabilité des équipements», précise Mme Rouleau. Selon elle, la désuétude des équipements ainsi que la rareté des pièces de rechange augmentent les risques de défaillance technique.

Un bassin de rétention à 77,5 M$
La construction d’un ouvrage de rétention de 65 000 mètres cubes à Saint-Laurent, le bassin Leduc, fait partie des gestes que posera la Ville de Montréal, au cours des prochaines années, pour diminuer les épisodes de débordement vers la rivière des Prairies.

Cette structure souterraine emmagasinera temporairement les eaux usées lors de fortes pluies pour, ensuite, rediriger l’eau vers la station d’épuration. Le règlement d’emprunt pour financer les investissements prévus a été voté lundi au conseil municipal de Montréal.

Le budget 2016 de la ville-centre prévoit une somme de 382,5 M$ pour toutes les activités reliées à la gestion de l’eau.

Dans le plan triennal d’immobilisation de la métropole, les investissements consacrés aux infrastructures de l’eau s’élèvent à un total de 1,247 G$, incluant 119,7 M$ pour les projets de modernisation des six usines de production d’eau potable et 71,7 M$ pour les travaux réalisés sur les ouvrages de rétention Rockfield, William, Lavigne, Leduc et Marc-Aurèle-Fortin.

Articles similaires