Saint-Léonard

Une nouvelle place publique pour la rue Jean-Talon Est

Une nouvelle place publique pour la rue Jean-Talon Est
Photo: Félix Lacerte-GauthierLe corso de l’est sera situé rue Jean-Talon Est, entre les rues de Fontenelle et Mainville

Après deux faux départs, l’arrondissement de Saint-Léonard vient d’octroyer un contrat pour la réalisation du corso de l’Est, une placette publique qui sera aménagée en bordure de la rue Jean-Talon. Les travaux devraient commencer le 17 juin.

C’est l’entreprise Prisme Ébénisterie qui construira la structure de bois du corso, contre un montant de près de 60 000 $.

« On avait fait un premier appel d’offres, sans obtenir de soumissions, rappelle Johanne Couture, directrice de l’aménagement urbain et des services aux entreprises à l’arrondissement. On en avait fait un deuxième, cette fois sur invitation sans avoir davantage de retour, alors nous sommes allés négocier de gré à gré, pour faire effectuer une portion des travaux. »

Faute d’enthousiasme de la part des contractants, l’arrondissement a donc décidé d’effectuer une partie des travaux à l’interne, dont ceux de peintures et marquages, ainsi que d’électricité. « On prépare les prochaines étapes avec nos équipes de travaux publics, souligne Mme Couture. On est encore en plein processus. La priorité était d’accorder le contrat de menuiserie pour faire le montage du corso, afin de pouvoir commencer par la base. »

L’échéancier prévoit une fin des travaux dans les environs du 19 juillet. Par la suite, une période d’animation commencera sur les lieux. À l’issue de celle-ci, les commentaires des usagers seront recueillis afin de voir ce qui pourrait être amélioré pour l’année suivante. « C’est un urbanisme transitoire, résume Mme Couture. Ça permet de tester ce qui fonctionne avant le réaménagement complet de la rue Jean-Talon et de voir comment les gens y réagissent. »

À la différence du premier corso, près de la rue L’Assomption, installé pour la saison estivale, le corso de l’est devrait rester en place tout au long de l’année.

À la SDC Jean-Talon, on se réjouit du début prochain des travaux. « C’est une bonne nouvelle, s’exclame le directeur général de la SDC, Pierre Frisko. On a hâte de rencontrer l’arrondissement pour parler de l’animation. Ça sera un plus sur la rue, mais il faut maintenant penser à l’animer pour que ce soit attrayant pour les citoyens et trouver des choses qui vont leur plaire. »


Un premier corso animé

Chaque mercredi, la SDC Jean-Talon et l’organisme Ça pousse organiseront des activités de jardinage ouvertes à tous.

En attendant que le corso de l’Est se concrétise, la SDC a commencé des activités de jardinage en collaboration avec l’organisme Ça pousse. Celles-ci se poursuivront tout au long de l’été, les mercredis, au premier corso, entre le boulevard de l’Assomption et la rue Candiac. « On sait que la rue Jean-Talon Est est un îlot de chaleur, et l’idée est d’abord de la verdir », résume M. Frisko.

La venue prochaine du corso de l’Est a amené les différents acteurs impliqués à y concentrer leurs énergies. Malgré tout, M. Frisko explique que la SDC voulait y maintenir quelques activités. « On s’était dit que ce serait encore mieux de faire participer les citoyens au verdissement de la rue. »