Saint-Léonard
16:02 3 décembre 2019 | mise à jour le: 3 décembre 2019 à 16:02 temps de lecture: 2 minutes

Une exposition pour revenir aux sources

Une exposition pour revenir aux sources
Photo: Félix Lacerte-GauthierL’artiste Francesca Penserini, devant certaines des œuvres qui se retrouvent dans l’exposition.

Après avoir exposé ses œuvres en Europe et aux États-Unis, Francesca Penserini montrera ses œuvres à la Galerie Port-Maurice. Un retour aux sources pour cette artiste originaire de l’arrondissement.

«C’est un lieu que j’ai fréquenté régulièrement toute ma vie. Quand j’étais ado, je venais ici pour étudier, parce que c’était très bruyant à la maison, et je voyais toujours des expositions présentées ici», révèle l’artiste. Elle se dit d’ailleurs très touchée d’avoir l’occasion de revenir dans l’arrondissement pour présenter ses créations.

L’artiste s’est d’ailleurs éveillée à l’art alors qu’elle était encore très jeune. «J’étais insécure, mais j’avais une habileté pour le dessin qui m’a valorisé et qui m’a permis de croître au niveau personnel», confie-t-elle. De fil en aiguille, elle a par la suite fait des études en Arts à l’Université Concordia, qu’elle a par la suite poursuivies à Florence, puis Chicago.

Au fil des ans, Mme Peserini a présenté ses créations en Allemagne, Italie, et États-Unis, notamment. «C’est toujours valorisant pour un artiste d’être sélectionné, puisque ça se fait par des comités de pairs», explique-t-elle. Elle croit d’ailleurs que les œuvres permettent, d’une certaine façon, de traverser les frontières. «Quand on fait de l’art, ça devient un mode de communication et permet de transmettre notre façon de voir le monde», ajoute-t-elle.

Il s’agit d’un retour pour l’artiste originaire de l’arrondissement. «Je suis inscrite au réseau Accès-culture depuis plusieurs années, et ils m’ont contacté il y a quelque temps pour m’inviter ici», révèle-t-elle.

L’exposition présente plusieurs œuvres qu’elle a réalisées et travaillées au fil des ans, tant en peinture qu’en sculptures. Elles ont en commun de traiter du passage du temps et des cycles de la vie. Le titre, Disegno d’Origine, tiré de l’italien, a d’ailleurs pour but de rappeler le commencement et le destin. «Chaque œuvre est une aventure, souligne Mme Penserini. Certains aspects montrent le passage du temps, et j’aime aussi travailler sur l’illusion de l’espace.»

Disegno d’Origine
Francesca Penserini
Galerie Port-Maurice
Jusqu’au 19 janvier

Articles similaires