Saint-Léonard
17:17 10 juin 2020 | mise à jour le: 10 juin 2020 à 20:06 temps de lecture: 3 minutes

Définir le projet d’Espace citoyen de Saint-Léonard

Définir le projet d’Espace citoyen de Saint-Léonard
Photo: Félix Lacerte-Gauthier/MétroJudikaëlle Marterer et Janie Janvier, toutes deux de Concertation Saint-Léonard, lors d’un atelier pour le projet d’Espace citoyen ayant eu lieu l’automne passé.

Dans la poursuite de ses efforts pour son projet d’un lieu de rassemblement dans l’arrondissement, Concertation Saint-Léonard lance une consultation sur le Web. L’organisme espère pouvoir rejoindre un plus grand nombre de résidents.

«Initialement, l’idée est d’avoir plus d’idées des citoyens, et d’en avoir un plus grand nombre qui nous appuie, pour montrer que ce n’est pas qu’un projet de Concertation Saint-Léonard, mais que c’est vraiment quelque chose qui répond à des besoins de la communauté», résume Judikaëlle Marterer, agente de participation citoyenne à Concertation Saint-Léonard.

Lancé à l’automne dernier, le projet a pour but de créer un Espace citoyen à Saint-Léonard, un lieu désigné pour les échanges et les rassemblements dans l’arrondissement. Concertation Saint-Léonard avait déjà organisé quelques rencontres pour définir les besoins des résidents et anticiper ce à quoi pourrait ressembler l’endroit.

Pour Mme Marterer, la consultation en ligne est aussi une façon de maintenir un certain intérêt pour le projet. «On souhaite montrer qu’on continue d’y travailler, que le projet est bien vivant, et qu’on veut toujours qu’il aboutisse», mentionne-t-elle.

Dans la même idée, elle pense aussi faire des ateliers participatifs sur Zoom afin de discuter en direct et de rejoindre les résidents différemment. «Je crois que ce sera plus vivant et qu’on touchera plus de gens», ajoute-t-elle.

Concrétiser le projet d’Espace citoyen à Saint-Léonard

Le projet d’Espace citoyen de Concertation Saint-Léonard a également été choisi, en compagnie de six autres initiatives, pour le Programme Vivace PIC visant à développer des espaces publics.

«Ils vont nous accompagner de la mi-juillet à la mi-août pour nous aider à avancer dans le projet. Tant dans l’idéation que sur les façons de renforcer le projet pour le présenter à des bailleurs de fonds. Ce sera un bon coup de pouce pour avancer», estime Mme Marterer.

De même, en attendant d’avoir un espace physique à proprement parler, l’équipe de Concertation Saint-Léonard œuvre déjà à la programmation de l’Espace, qui serait pour l’instant offerte virtuellement.

«L’Espace, ce n’est pas seulement une salle où les gens pourront se rencontrer.  On veut commencer à offrir des ateliers d’éducation populaire qui permettront d’outiller les personnes, afin qu’elles puissent faire une différence dans leur milieu de vie.»

Et au fur et à mesure que les restrictions entourant la COVID seront levées, Mme Marterer espère pouvoir proposer des activités en personne, donnant en exemple de projeter un documentaire en plein air, suivi d’une séance de discussion.

Articles similaires