National
16:08 4 janvier 2021 | mise à jour le: 5 janvier 2021 à 13:11 temps de lecture: 3 minutes

Saint-Léonard: la députée fédérale Lattanzio admet aussi avoir voyagé

Saint-Léonard: la députée fédérale Lattanzio admet aussi avoir voyagé
Photo: Félix Lacerte-Gauthier:Patricia Lattanzio est députée de Saint-Léonard – Saint-Michel depuis les élections fédérales en octobre 2019.

La députée libérale Patricia Lattanzio est la cible de vives critiques sur les réseaux sociaux après qu’elle ait admis avoir voyagé à l’étranger au mois de septembre.

Dans une déclaration publiée dimanche soir sur Twitter, la députée de la circonscription fédérale de Saint-Léonard – Saint-Michel a révélé avoir voyagé à l’extérieur du Canada pour des raisons personnelles.

«Le but de mon voyage était essentiel et nécessaire. Une de mes filles devant quitter vers l’Irlande pour ses études, je l’ai accompagnée pour son déménagement à l’étranger», a-t-elle indiqué dans un court texte publié en anglais et en français.

Mme Lattanzio ajoute avoir respecté toutes les consignes sanitaires en vigueur et suivi la quarantaine obligatoire de 14 jours à son retour au Canada.

Sur Twitter, la publication a généré près de 200 commentaires, la majorité remettant en question la nature «essentielle» de son voyage.

Cette admission survient après que deux autres députés du Parti libéral du Canada ont avoué avoir voyagé à l’extérieur du Canada pendant le congé de Noël. Sameer Zuberi, qui représente la circonscription de Pierrefonds-Dollard, à Montréal, ainsi que Kamal Khera, une députée ontarienne, ont choisi d’abandonner certaines de leurs responsabilités au sein du Parti libéral du Canada.

Aucune sanction n’est prévue contre Mme Lattanzio, qui avait avisé au cours de l’été le whip en chef du gouvernement, Mark Holland, qu’elle devait effectuer le voyage.

Les députées Lyne Bessette, dans Brome-Missisquoi, et Alexandra Mendès, dans Brossard–Saint-Lambert, avaient également voyagé à l’extérieur du pays après en avoir avisé M. Holland. Elles ont également toutes deux justifié leur déplacement sur les réseaux sociaux.

Les voyages effectués par des élus continuent de semer la grogne au pays.

Au niveau provincial, le député Pierre Arcand a perdu ses responsabilités à titre de porte-parole de la Métropole et en matière de transports au sein du cabinet fantôme du Parti libéral du Québec (PLQ), à la suite d’un voyage controversé à la Barbade avec son épouse pendant le temps des fêtes.

En Alberta, Tracy Allard, ministre des Affaires municipales, et Jamie Huckabay, chef de cabinet du premier ministre Jason Kenney, ont démissionné de leurs fonctions en raison de voyages pendant la période des fêtes.

Mme Lattanzio a décliné la demande d’entrevue de Métro.

Articles similaires