Saint-Léonard

Un premier camp de basketball Nike au Québec

Les jeunes qui participent aux activités se voient remettre un chandail, un sac, et une bouteille d’eau de la marque au crochet. Photo: David Flotat/Métro Média

Présents en Ontario et en Colombie-Britannique, les camps de basketball Nike Canada ne s’étaient jusqu’ici jamais tenus au Québec. Pour la première fois, une trentaine de jeunes de Saint-Léonard ont la possibilité de participer à ce camp d’été organisé par la marque au crochet.

Il y avait beaucoup d’activité en ce matin du vendredi 30 juillet à l’école Honoré-Mercier de Saint-Léonard.

Tous les jours de la semaine depuis le 28 juin, des Léonardois âgés de 8 à 14 ans s’y adonnent à leur sport favori, le ballon-panier.

« C’est un camp qui est à 100 % axé sur le basketball, tous les jeunes présents ici viennent vraiment pour ça. Ils sont tous très excités chaque matin à l’idée de pratiquer ce sport entre eux », décrit Charmlyne Sévère-Azelain, la coordinatrice du camp.

Déjà en activité depuis environ cinq semaines, l’engouement pour le camp s’est très vite répandu au sein de l’arrondissement.

« Au début, nous avions 15 jeunes qui venaient chaque semaine. Rapidement, ça s’est accéléré pour atteindre très vite 20, puis 30 jeunes. Ce camp de basketball est clairement le plus populaire de tous les camps donnés par notre organisme. »

Depuis la création de la filiale Sports Camp Canada en 2015, l’équipementier sportif américain n’avait à ce jour pas mis les pieds au Québec pour ses camps d’été.

« Ce genre de camp est établi dans tout le Canada anglophone, mais pas au Québec. Je pense que l’une des raisons pour laquelle ça ne s’était pas fait, c’était la barrière de la langue », explique Beverley Jacques, le directeur du camp.

Après de longues discussions, la marque a finalement décidé de faire confiance à l’organisme sportif léonardois DOD Basketball pour organiser cette première édition.

« DOD Basketball est une institution, nous sommes en activité depuis bientôt 18 ans auprès de la jeunesse de Saint-Léonard. On est très heureux d’être la porte d’entrée pour ce genre de camp au Québec. »

Une réédition en 2022 ?

Alors que le camp touchera à sa fin à la mi-août, il est déjà question d’un retour pour l’été prochain.

«Cette première édition a dépassé les attentes, je pense que Nike s’attendait à une dizaine de jeunes chaque semaine, on en a eu une trentaine donc il y a de grandes chances que ça continue en 2022», partage Charmlyne.

«On s’est senti choyé et vraiment spécial que Nike nous ai fait confiance. On s’est dit qu’on n’a pas le choix de donner le meilleur de nous-même pour leur prouver de quoi on est capable.»

Charmlyne Sévère-Azelain, coordinatrice de terrain pour DOD Basketball Saint-Léonard.

Le camp a lieu du lundi au vendredi, à l’école Honoré-Mercier et au parc Delorme de Saint-Léonard.

En plus de promouvoir ses produits, l’entreprise organise ces camps sur une base régulière afin d’aussi promouvoir ce sport chez les jeunes.

« Il s’agissait de promouvoir la marque, mais aussi le sport en général. Beaucoup pensent que Nike commandite uniquement des athlètes de haut niveau, mais ils sont vraiment actifs sur plusieurs volets comme au niveau des jeunes ici par exemple. C’est un message d’engagement pour cette jeunesse-là. »

Articles récents du même sujet