Sud-Ouest

En route vers les mondiaux de robotique pour des élèves de Saint-Henri

En route vers les mondiaux de robotique pour des élèves de Saint-Henri
Photo: Gracieuseté

L’équipe de robotique de l’école secondaire de Saint-Henri est parvenue à accéder au championnat international de robotique FIRST. Après s’être inclinées en demi-finale à Montréal, les Tornades ont terminé au premier rang du Festival robotique de Québec.

Les élèves de la formation iront ainsi compétitionner à Détroit à la fin du mois. L’équipe du Sud-Ouest a gagné la finale en formant une alliance avec les Rikitik de Rimouski et Direct Current de la Pennsylvanie. Cette année, le thème de la compétition était l’Espace.

Selon le directeur de l’école, Camille Gouin, qui accompagne le groupe de Saint-Henri dans cette aventure, le pilote du robot, Ghannais Muniandy, a pris de l’expérience par rapport à l’épreuve du mois de mars dans la métropole. L’équipe a de plus peaufiné son dispositif qui devait charger du matériel.

«Entre Montréal et Québec, le robot était sous scellé, mais ils ont travaillé sur la programmation. En arrivant à Québec, ils ont aussi amélioré le moteur et la rapidité», mentionne-t-il pour expliquer la victoire du groupe.

Les jeunes de l’école ont aussi remporté le prix de l’excellence en ingénierie.

Préparation

Les Tornades se préparent maintenant pour le Championnat du monde qui aura lieu du 24 au 27 avril. D’une part, ils doivent envoyer leur robot à Détroit avant le début du tournoi.

«Ils vont aussi retoucher leurs stratégies parce qu’on s’en va dans quelque chose de plus gros comme compétition. Ils rêvent de gagner dans la division où ils vont aller», indique M. Gouin.

Les jeunes peuvent compter comme mentors sur d’anciens élèves de l’école ayant déjà étaient dans l’équipe de robotique. En 2017, la formation de Saint-Henri avait pris part aux championnats du monde à Saint-Louis, aux États-Unis.