Sud-Ouest
18:23 2 juin 2020 | mise à jour le: 2 juin 2020 à 18:33 temps de lecture: 2 minutes

Nettoyer tout en marchant

Nettoyer tout en marchant
Photo: FacebookMalgré la présence de poubelles aux abords du canal de Lachine, de nombreux déchets jonchent le sol. Les eaux du canal de Lachine contiennent aussi beaucoup de déchets, selon le groupe d’amis.

Sacs à la main, un groupe d’amis font tous les jours depuis deux semaines, une marche matinale pour nettoyer les abords du canal de Lachine. Renaud Dupin, Cara Carmina et Eliana Charlevoix Gomez ont lancé l’initiative «Une marche – Un sac» qui rejoint de nouveaux adeptes à chaque corvée.

«Lorsqu’on marchait le long du canal, on voyait tous les déchets un peu partout, puis on voyait qu’il n’y avait rien qui se faisait. On se disait que ce serait tellement simple d’avoir un sac avec nous et, chaque fois qu’on marche, on prendrait quelques déchets par-ci, par-là», raconte M. Dupin.

Sur la page Facebook de l’initiative, le groupe donne un point de rencontre différent, la veille de la prochaine corvée, qui débute toujours à 7h30.

Depuis qu’ils ont lancé l’initiative, des dizaines de sacs ont été remplis de détritus de toutes sortes. Les marcheurs ramassent principalement des mégots de cigarettes, mais aussi beaucoup de sacs de plastique, des contenants de mets pour emporter et des objets incongrus comme des poupées, des cadenas, des cellulaires ainsi que des lignes à pêche.

«On voit que ça fait une grosse différence dans les parties où on a déjà passé. Il y a beaucoup de personnes qui nous le disent. Même si ce n’est pas grand-chose, au moins, c’est un petit plus pour l’environnement et même la communauté» — Renaud Dupin, instigateur de «Une marche – Un sac»

Sensibiliser

L’idée derrière l’initiative est de sensibiliser la population à l’importance de jeter ses déchets dans les endroits appropriés.

«Le projet, on veut le garder le plus simple possible. La municipalité a un peu un rôle à jouer, mais nous, on en a un énorme parce que c’est un peu de notre faute si les déchets sont là, dans un sens», explique M. Dupin, propriétaire du Bureau bar Tapas dans Griffintown. Son entreprise fournit les sacs.

Pour l’instant, le nettoyage se concentre aux abords du canal. Le groupe aimerait étendre leur action aux parcs environnants. Leur objectif reste toutefois d’avoir à marcher sans sac, puisque les déchets seront à peu près inexistants.

Articles similaires