Sud-Ouest
14:50 16 septembre 2020 | mise à jour le: 16 septembre 2020 à 17:15 temps de lecture: 4 minutes

Jeux accessibles pour tous dans un parc de Saint-Henri

Jeux accessibles pour tous dans un parc de Saint-Henri
Photo: Nicolas Brasseur/MétroLe parc du Lac-à-la-Loutre dans Saint-Henri est accessible à tous les enfants grâce aux nouveaux modules de jeu inclusifs.

De nouveaux modules de jeu ont été installés dans le parc du Lac-à-la-Loutre dans Saint-Henri. Ces récents aménagements rendent l’espace plus inclusif et permettent aux enfants du quartier de s’amuser au même endroit.

Pour Zen-Luka, un jeune garçon de quatre ans, atteint du syndrome de Rasmussen, une maladie inflammatoire du cerveau rare, ce nouvel espace lui permet de jouer avec sa mère dans des modules conçus spécialement pour soutenir deux personnes.

«Il se sent à l’aise dans le parc. C’est lui qui a remarqué que c’était différent», explique sa maman, Samantha Zimmerman.

«Il n’a jamais marché autant de toute sa vie. Il était motivé.» – Samantha Zimmerman

Zen-Luka peut également s’amuser seul lorsqu’il est assis. Grâce aux nouveaux aménagements, plusieurs jeux peuvent être utilisés à différentes hauteurs.

«Il a des mauvaises et de bonnes journées. Aujourd’hui, c’est une mauvaise journée, mais il peut quand même jouer [dans les modules] assis dans sa poussette», explique-t-elle.

Le parc favorise ainsi l’inclusion, autant pour les jeunes enfants, que les plus vieux. Ce projet permet de combler un certain besoin dans le quartier.

«Une partie de l’arrondissement est défavorisé. Il fallait répondre aux [demandes] de la clientèle», souligne Benoit Dorais, maire du Sud-Ouest.

Les personnes en fauteuil roulant, mal voyantes, à mobilité réduite, ou encore, celles aux prises avec des problèmes sensoriels peuvent trouver leur comble dans le parc. De plus, celui-ci est également adapté pour les enfants atteints du trouble du spectre de l’autisme, notamment grâce au choix des couleurs. «On voulait inclure tout le monde. Ici, on avait la chance de retravailler le parc de A à Z», souligne le conseiller d’arrondissement pour Saint-Paul-Émard-Saint-Henri-Ouest, Alain Vaillancourt.

Concept sécuritaire

Afin de rendre les installations sécuritaires pour tous, des zones de couleurs ont été établies sur le sol. Le vert signifie qu’il n’y a aucun danger. Le jaune sert d’espace de déplacement alors que le mauve indique qu’il s’agit d’une aire de jeu.

Les teintes ont même été choisies afin qu’elles ne paraissent pas trop agressives et qu’elles soient repérables facilement.

Même chose pour les modules. La couleur verte indique un degré de difficulté moins élevé, alors que le mauve s’adresse aux plus expérimentés.

«Tous les équipements de jeu sont liés entre eux pour faire un parcours», explique Justine Desbiens, architecte paysagiste et chargée de projet du parc du Lac-à-la-Loutre.

L’arrondissement a pris possession des aménagements il y a quelques semaines afin de vérifier l’état des lieux. «On voit une croissance exponentielle [de la fréquentation] du parc», affirme le maire.

Deuxième phase

Au printemps, des mobiliers urbains devraient être installés afin de remplacer ceux qui sont présents depuis déjà quelques années. «Les tables seront changées pour d’autres qui seront plus accessibles», mentionne M. Vaillancourt.

Dans le cadre de la deuxième phase du projet, une autre partie sera ajoutée au parc. On y retrouvera une section d’agriculture urbaine et des bacs à mobilité réduite pour permettre aux personnes en fauteuil roulant d’y accéder facilement.

Cette seconde phase du parc du Lac-à-la-Loutre devrait se terminer à l’automne 2021.

710 000

Le montant de la première phase des travaux pour l’aménagement des aires de jeu, des équipements accessibles ainsi que du mobilier urbain s’élève à 710 000$.

Articles similaires