Sud-Ouest
12:39 1 décembre 2020 | mise à jour le: 4 décembre 2020 à 10:37 temps de lecture: 3 minutes

Une biographie pour André Leclerc, pionnier du tourisme accessible

Une biographie pour André Leclerc, pionnier du tourisme accessible
Photo: Denis Germain/Collaboration spécialeAndré Leclerc, pionnier du tourisme et de la culture accessibles au Québec, lance sa biographie.

Un résident de Pointe-Saint-Charles, un des pionniers de l’accessibilité au tourisme et à la culture au Québec, raconte son histoire dans une biographie. Atteint de paralysie cérébrale, André Leclerc a contribué à l’avancée de la situation des personnes à capacité restreinte dans la province.

Écrit par René Kirouac, le livre, intitulé Tout est possible!, relate le parcours de cet homme de 66 ans, notamment ses engagements pour la cause. «Ça démontre que tout est possible. C’est pour montrer aux gens que si tu crois en tes rêves, si tu donnes de l’énergie, on peut tout faire», affirme d’emblée M. Leclerc, membre du conseil d’administration de l’Office des personnes handicapées du Québec.

En 1976, André Leclerc a pris part à une manifestation afin de revendiquer le droit des personnes handicapées à avoir un service de transport adapté. L’année suivante, il a produit un diaporama sur les attitudes envers les personnes handicapées. Dans ce projet, il a expliqué, entre autres, que les personnes en fauteuil roulant ne dorment pas dans celui-ci, mais bien dans un lit comme tout le monde.

«Plus il va avoir d’endroits accessibles, plus on va être visible auprès du public et on va changer les préjugés.» – André Leclerc

C’est en 1979 qu’il fonde Kéroul. L’organisme met de l’avant des actions afin de rendre le tourisme et la culture accessible aux personnes à capacité physiques restreintes.

La préface de son livre est signée par Jean-Marc Parent. L’humoriste avait d’ailleurs réalisé un numéro sur la gestuelle des personnes handicapées. Il avait consulté M. Leclerc avant de le présenter en spectacle.

«Il ne riait pas de la personne, il riait de la situation. C’est un bon moyen de sensibiliser la population aux personnes handicapées», admet M. Leclerc, soulignant au passage que l’humoriste et lui sont de bons amis.

Vie normale

Alors qu’il est jeune adulte, André Leclerc souhaite se marier, fonder une famille et vivre une vie normale comme toute autre personne. En raison de sa condition, on lui dit qu’il est rêveur.

Plusieurs dizaines d’années plus tard, le natif de Jonquière est maintenant bien installé dans le Sud-Ouest avec sa conjointe depuis 15 ans.

«Je suis grand-père de deux petits-enfants», répond avec fierté le père de deux enfants.

La biographie d’André Leclerc, qui compte 404 pages, est disponible sur le site Web de Kéroul.

Articles similaires