Sud-Ouest
07:00 6 avril 2021 | mise à jour le: 6 avril 2021 à 07:19 temps de lecture: 3 minutes

Consultation publique sur un projet de poste de ventilation mécanique

Consultation publique sur un projet de poste de ventilation mécanique
Photo: Capture d'écran/Google MapsUne consultation publique a lieu en lien avec le projet de construction d'un poste de ventilation mécanique sur la rue de Richelieu.

Une consultation publique est en cours dans le Sud-Ouest en lien avec le projet de construction du poste de ventilation mécanique (PVM) Richelieu par la Société de transport de Montréal (STM). Une séance d’information a eu lieu virtuellement la semaine dernière afin de présenter les différentes étapes du processus aux citoyens.

Les PVM permettent la ventilation du réseau du métro en cas d’urgence, pour le confort des employés et des usagers et lors des travaux de nuit. Au total, il y a 88 PVM dans le réseau. Ils sont situés entre deux stations de métro.

Le projet consiste en la construction et l’aménagement d’une nouvelle installation à l’intersection des rues de Richelieu et Sainte-Marguerite dans Saint-Henri, entre les stations Place-Saint-Henri et Vendôme sur la ligne orange. Le terrain a été acquis en août 2020.

L’objectif de la consultation publique est de permettre la modification du Plan d’urbanisme de la Ville de Montréal et du règlement d’urbanisme de l’arrondissement du Sud-Ouest. Aussi, ces changements permettront la démolition d’un bâtiment situé au 4295 rue de Richelieu et la construction du poste de ventilation mécanique.

Historique

Conçu en 1981, l’actuel PVM Richelieu est désuet. Il doit être démoli et remplacé. Inoccupée depuis les années 2000, l’installation a été aux prises avec une infiltration d’eau, une contamination du sol et est un problème pour la sécurité publique.

«Sa disparition ne devrait pas causer une perte patrimoniale significative pour le quartier», peut-on lire dans un rapport d’étude sur la valeur patrimoniale du bâtiment.

Les travaux de construction du nouveau PVM Richelieu permettront donc la remise à neuf des lieux, tout en aménageant un espace vert, grâce à la plantation de différents arbustes et d’arbrisseaux.

Les matériaux qui constitueront le poste de ventilation mécanique ont été choisis en fonction de l’architecture présente dans le quartier. En effet, la brique d’argile sera utilisée dans la conception, un élément identitaire dans Saint-Henri.

«Lorsqu’on fait un nouveau PVM, nous devons nous adapter aux contraintes [dans l’arrondissement], tout en intégrant [le bâtiment] au quartier», a expliqué le directeur de projet à la STM pour les grands programmes de maintien des actifs du métro, Martin Barrette, lors de la séance d’information.

Travaux

Le projet, échelonné sur un peu plus de trois ans, devrait se terminer en septembre 2025. Aucune entrave à la circulation ni de perte de stationnements n’auront lieu. Toutefois, il est prévu qu’une dizaine de camions circulent près du chantier chaque jour. Ce nombre équivaut à un peu plus de 1000 véhicules pour la totalité des travaux.

La STM a mandaté une commission indépendante afin de conduire la consultation publique. Un rapport doit d’ailleurs être remis cet été.

Les citoyens ont donc jusqu’au 15 avril pour s’exprimer sur le projet. Le même jour, à 18h30, aura lieu une séance d’expression des opinions reçues.

2022

Début des travaux de mobilisation, de démolition et de décontamination du bâtiment actuel.

Articles similaires