Sud-Ouest

L’intersection Peel/Wellington trop dangereuse dans le Sud-Ouest ?

Intersection Peel/Wellington
L’organisation de l'intersection Peel/Wellington qui a fait l'objet de changements de circulation ne fait pas l'unanimité. Photo: Ville Montréal

Plusieurs habitants de l’arrondissement du Sud-Ouest font part de leur mécontentement sur la page Facebook « Nous sommes des citoyens de Griffintown », au sujet des difficultés de circulation et de la dangerosité de l’intersection Peel/Wellington.

Début décembre, un habitant membre de la page Facebook a notamment interpellé directement et publiquement le maire de l’Arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, ainsi que les conseillers Craig Sauvé et Tan Shan Li, pour les questionner à ce sujet.

Ces dernières années, l’avenue Peel a été fermée pour sa revitalisation, en plus de travaux ponctuels réalisés sur Wellington, notamment dans le cadre du REM.

Depuis la réouverture de Peel et la fin des travaux cet été, une seule voie passe en direction de l’ouest à l’intersection Peel/Wellington et une voie est réservée pour tourner à gauche sur Peel sud.

La précédente organisation, meilleure ?

Dans un message adressé publiquement sur la page Facebook, le riverain M. Carreau, qui réside depuis cinq ans sur Peel, demande aux élus « une réponse claire à savoir si l’intersection Peel et Wellington sera repensée », précisant qu’il parle notamment des voies et des feux de circulation.

M. Carreau estime que la nouvelle organisation de cette intersection « ne fonctionne pas » et « répond très mal aux besoins des résidents ».

Le riverain évoque « des contradictions dans la configuration de l’intersection et dans ses cycles de feux » avec « deux cycles de feux de voitures pour chaque direction de Peel, mais seulement un mixte pour Wellington, alors que la majorité du trafic se trouve sur Wellington ».

Le résident souligne aussi la dangerosité du croisement avec « le virage à gauche vers le sud qui n’est restreint qu’à un très court feu protégé d’à peine 30 secondes. Résultat : à quasiment toute heure du jour, ça refoule jusqu’à Robert-Bourassa, les gens s’impatientent, utilisent la voie de gauche pour passer tout droit ».

Toujours dans son message, M. Carreau propose de revenir à la précédente organisation, à savoir « un cycle de feux pour Wellington Ouest (et éliminer le virage à gauche réservé), un autre pour Wellington Est et un cycle pour Peel Nord et Sud ».
Concernant les piétons, le riverain considère qu’il suffirait que d’un seul cycle, complètement protégé ou et de permettre la traverse en diagonale comme c’est le cas au Square-Victoria.

On peut lire en commentaires sous la question de M. Carreau que plusieurs autres habitants appuient sa requête et affirment être d’accord avec le riverain.

Un second résidant évoque par exemple, « un vrai problème avec les feux de circulation dans l’arrondissement », alors qu’un troisième précise même que selon lui « personne ne respecte la nouvelle voie exclusive à gauche ».

La réponse de Craig Sauvé

Le conseiller de ville de Montréal au district Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles-Griffintown, Craig Sauvé, a répondu à la question posée par M. Carreau sur la page Facebook.

En commentaire dans la publication, il remercie le riverain et lui explique que l’intersection Peel/Wellington sera bien repensée, précisant que l’étude est en cours.

Mais l’élu ajoute qu’avant de décider de changer le cycle d’un feu de circulation, « il faut d’abord en examiner les effets sur la sécurité de tous les usagers, ainsi que sur les différents feux présents autour. »

Craig Sauvé indique également que « l’étude doit aussi prendre en compte les besoins des autobus STM et des cyclistes ».

Enfin, le conseiller soulève que dans le cadre des chantiers Turcot ou Pont Champlain par exemple, la planification large du transport dans le Sud-Ouest sera repensée, et qu’une « implication citoyenne » est d’ores et déjà envisagée par l’Arrondissement.

En réaction à la réponse de Craig Sauvé, plusieurs résidents ont fait savoir leur crainte que la suite du processus ne soit trop longue.

De son côté, l’élu « remercie les habitants pour leurs suggestions et leur patience ».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet