Sud-Ouest

Une entreprise du Sud-Ouest retient l’attention de la NASA

Nüvü Caméras
L'entreprise montréalaise Nüvü Caméras inc, a mis au point une caméra de haute technologie capable d’imager la moindre particule de lumière. Photo: Martin Flamand Photographe

L’entreprise montréalaise Nüvü Caméras inc., implantée dans le Quartier de l’innovation, situé dans le secteur Griffintown, a mis au point une caméra de haute technologie capable d’imager la moindre particule de lumière. Cette caméra a même attiré l’attention de la NASA, qui intégrera la technologie d’imagerie Nüvü à sa prochaine mission d’envergure, dont le lancement est prévu en 2027.

Il s’agit de la mission Nancy Grace Roman Télescope, durant laquelle la technologie Nüvü sera l’instrument qui servira à la détection de planètes orbitant autour d’une étoile autre que le Soleil, dans le but de découvrir une ou des planètes habitables hors de notre système solaire.

Nüvü Caméras inc. a été fondée en 2010 par la scientifique canadienne Marie-Eve Ducharme et le scientifique québécois Olivier Daigle, qui a notamment inventé le premier prototype de caméra Nüvü en 2009, pendant son doctorat en physique à l’Université de Montréal. L’entreprise vient de mettre au point une technologie de caméras qui permettent d’observer l’infiniment loin (l’Univers) tout comme l’infiniment petit (une molécule intracellulaire du corps vivant).

Lorsqu’on observe une scène quasi obscure, où l’œil ne voit plus, le défi est d’être limité par la capacité de la caméra à détecter la moindre particule de lumière appelée photon. Les caméras Nüvü permettent désormais de voir au moins quatre fois plus de photons, soit de particules de lumière, avec une image plus nette que les meilleures caméras compétitrices déjà existantes.

Ce produit révolutionne ainsi les domaines scientifiques, dont celui des sciences de la vie, pour permettre par exemple l’analyse des synapses du cerveau avec des marqueurs fluorescents ou encore la détection de cancers du cerveau.

Installée dans le Sud-Ouest, l’entreprise a eu l’appui financier de l’Agence spatiale canadienne pour commencer le développement d’une technologie d’imagerie pour l’environnement spatial.

L’agence spatiale canadienne a aussi attribué à Nüvü Caméras une contribution dans le cadre du Programme de développement des technologies spatiales pour le développement d’une solution Nüvü d’imagerie d’exoplanètes compatible avec les systèmes nanosatellites.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet