Sud-Ouest
13:03 22 février 2016 | mise à jour le: 22 février 2016 à 13:03 Temps de lecture: 4 minutes

Des centaines de participants à la course Polar Hero

Des centaines de participants à la course Polar Hero
Photo: Sonia Boujamaa/TC Media

2000 personnes se sont données rendez-vous au Parc Angrignon en fin de semaine afin de participer à la plus grande course à obstacles d’hiver au Canada: la Polar Hero. L’événement, qui était organisé au profit de l’Opération Enfant Soleil, en était à sa troisième édition à Montréal.

La course Polar Hero, qui se voulait ouverte à tous, proposait des départs dès 9hrs pour les athlètes aguerris en plus d’offrir la chance aux familles et aux touts petits de participer. Le tout se déroulait dans une ambiance festive et musicale. Pour participer à la course, le prix d’adhésion variait selon les catégories allant de 39 à 69$.

Le parcours avait de quoi impressionner. Au total, les participants étaient appelés à traverser une distance de cinq kilomètres à travers laquelle étaient parsemés 30 obstacles. Du nombre, on retrouvait par exemple le lancer de balle dans une cible, les poutres d’équilibre ou encore un mur incliné.

Le parcours était le même pour tous mais il était adapté selon le degré d’expérience des participants.

«Il y a plusieurs vagues de départs pour permettre à tout le monde de participer et il y a une manière pour la rendre plus facile à chaque vague de départ» affirme le chargé de développement des affaires de Sportera Adrénaline, Kevin Pillu. C’est cet organisme qui organisait la compétition.

Étape du championnat du monde
À 9h, plusieurs athlètes de haut niveau étaient présents pour le coup d’envoi de la vague All Star. Cette vague élite est une étape qualificative au championnat du monde de course à obstacles qui doit avoir lieu à Toronto en octobre prochain. Pour se qualifier, il était nécessaire de terminer la course parmi les dix premiers de la vague élite.

Une fois la vague All Star partie, les autres coureurs ont pris place à leur tour au départ de la course. La neige mêlée à la pluie n’a pas dissuadé les coureurs excités et motivés par l’événement. C’est le cas de la coureuse Patricia Derez qui participait à sa deuxième course d’hiver « pour le plaisir ». Pour Olivier Plouffe, autre coureur de la Polar Hero, il était nécessaire d’être présent à l’événement « pour le sport et surtout pour les enfants ».

À 10h, les enfants se sont réunis en musique au départ de la course accompagnés du Docteur Toudoux, la mascotte de l’Opération Enfant Soleil.

Sur place, plusieurs commanditaires étaient présents à l’événement. C’est le cas de Tim Hortons qui a remis une partie de ses profits à Opération Enfant Soleil. L’organisme qui œuvre pour les enfants malades au sein des hôpitaux du Québec avait aussi un kiosque à son effigie.

«Nous sommes ici pour partager avec les gens et pour parler de l’impact de notre organisme au Québec», souligne le directeur du bureau de Montréal de l’Opération Enfant Soleil, Paul André Côté.

Partenariat
Cette course marquait le début d’un partenariat entre les organisateurs et l’organisme communautaire Enfant Soleil. Sportera Adrénaline s’est d’ailleurs engagé à remettre un minimum de 5000$ pour la cause à chacun de ses événements au Québec, soit 11 courses par année.

«C’est le début d’une longue relation on l’espère, notre partenariat tend à s’amplifier avec le temps», affirme le directeur de l’Opération.

Les coureurs Benjamin Morin, Steve Chartrand et Sylvain Dion arrivés premiers de la vague élite se sont qualifiés pour championnat du monde.

Articles similaires