Île-des-Sœurs
06:00 6 mars 2020 | mise à jour le: 3 mars 2020 à 17:29

Éliminer les mégots à Verdun par prévention envers les fumeurs

Éliminer les mégots à Verdun par prévention envers les fumeurs
Photo: Capture d'écranAnne Chevrier, membre de Demain Verdun, a déposé un projet de résolution au conseil d'arrondissement de février.

La neige est loin d’être fondue, mais déjà certains citoyens s’inquiètent de l’entretien à la plage de Verdun, et désirent notamment éliminer les mégots. L’organisme Demain Verdun croit qu’il faut agir par prévention, notamment envers les fumeurs qui jettent leurs mégots par terre.

Un projet de résolution a été présenté au conseil du mois de février par Anne Chevrier, membre de Demain Verdun. Son document propose que l’arrondissement s’implique en distribuant des cendriers portatifs directement aux citoyens dans les espaces publics. Le projet est désormais entre les mains de l’administration Parenteau qui étudie le projet.

«Ma position, c’est que l’arrondissement fasse de l’éducation active auprès de la population de fumeurs en les rencontrant […] pour les informer de la pollution dont ils sont la source, indique Mme Chevrier. Ça peut être fait de façon très respectueuse envers les gens dans un esprit informatif et collaboratif dès le début de la saison estivale.»

Mme Chevrier estime que l’engouement de la plage de Verdun apporte aussi son lot de visiteurs qui jettent des déchets et dont donc qu’il faudrait s’occuper d’éliminer les mégots. «Si ça ne paraissait pas trop, c’est parce que moi et d’autres personnes nous en sommes occupés. Sinon ça serait vraiment un cendrier à ciel ouvert, déplore-t-elle. C’est quasiment cool de lancer les mégots par terre.» 

Dans sa résolution, Mme Chevrier souligne qu’il existe un règlement à la Ville de Montréal sur la propreté, mais qui n’est pas appliqué à Verdun. Elle croit qu’il serait important de remédier à la situation.

Le tiers des déchets

Les mégots sont une importante source de pollution, représentant environ 30% des déchets qu’on retrouve dans le domaine public. Selon les statistiques du gouvernement du Québec, une personne sur cinq fumait tous les jours ou à l’occasion en 2014. Les deux tiers des mégots sont jetés dans la nature ou sur des installations comme les trottoirs.

Un mégot de cigarette contient en moyenne 4000 produits chimiques, dont 150 sont considérés comme très toxiques. Un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau et il faut en moyenne 12 ans pour qu’il se dégrade complètement. Près de 150 000 mégots sont jetés chaque seconde dans le monde.

D’autre part, le Service de la concertation des arrondissements indique l’amélioration du réseau des cendriers urbains dans ses actions prioritaires de 2020.

Demain Verdun a commencé à vendre des cendriers portatifs aux coûts de 5$, dont certains profits iront à l’organisme. Ils sont disponibles à la boutique La Mistinguette et à l’Épicerie Loco de Verdun.

Articles similaires