Île-des-Sœurs
06:00 31 juillet 2020 | mise à jour le: 31 juillet 2020 à 08:03 temps de lecture: 3 minutes

Des résidents réclament une plantation plus rapide

Des résidents réclament une plantation plus rapide
Photo: FacebookUn arbre coupé à L’Île-des-Sœurs.

Des Insulaires ont été choqués de voir de nombreuses coupes d’arbres se poursuivre ces derniers jours. Or, l’arrondissement compte accélérer le rythme de plantation cette année pour balancer le taux d’arbres présent sur L’Île-des-Soeurs.

Lors de la plus récente séance du conseil, Carole Pagé, membre de l’Association des propriétaires et résidents de L’Île-des-Sœurs (APRID), avait questionné les élus sur le sujet. «L’APRID constate que la replantation d’arbres coupés à L’Île-des-Sœurs accuse un déficit à combler d’environ 220 arbres publics abattus, outre les coupes faites par [le consortium] Signature sur le Saint-Laurent (SSL)», avait-elle souligné. Mme Pagé réclame que le rythme de replantation d’arbres soit accéléré pour combler ce déficit.

La responsable du plan canopée, Diane Vallée, a fait savoir que cela était dans les intentions de l’arrondissement d’augmenter la vitesse de plantation à L’Île-des-Sœurs. Elle mentionne que le recensement des sites a été complété et que des listes de plantations d’arbres sont en cours de processus.

En ce qui concerne les coupes effectuées par SSL, il est prévu dans les permis qui ont été accordés à la société qu’il devait remplacer chacun des arbres abattus. Mme Vallée fait savoir que SSL a prévu énormément de plantation à L’Île-des-Sœurs, au-dessus de 900 arbres.

Séance informative

Afin de faire le point sur les plantations et la lutte contre l’agrile du frêne sur son territoire, l’arrondissement tiendra une séance d’information sur les arbres le 8 septembre à 19h.

La rencontre sera l’occasion de faire le bilan des traitements, des abattages et des plantations de remplacement dans le cadre de la lutte contre l’agrile du frêne. Les plantations prévues au cours des prochaines années seront également présentées, de même que celles planifiées par SSL. Les interventions dans le boisé du Domaine Saint-Paul et les restrictions imposées par le ministère de l’Environnement seront aussi abordées.

Selon l’évolution des directives de la Santé publique, cette séance pourrait avoir lieu au centre communautaire Elgar à L’Île-des-Sœurs, sinon elle sera webdiffusée. La limite des rassemblements intérieurs dans les lieux publics passera à 250 personnes à partir du 3 août, ce qui inclut notamment les salles d’audience. Ces nouvelles mesures de la Santé publique indiquent que les personnes debout pourront maintenir une distance de deux mètres et les personnes assises pourront être à 1,5 mètre les unes des autres.

Il sera possible pour les citoyens de poser leurs questions que la séance se déroule en personne ou en webdiffusion.

413 297

C’est le nombre d’arbres publics géoréférencés sur l’île de Montréal.

Articles similaires