Un festival pour découvrir les joies de la fermentation

Un festival pour découvrir les joies de la fermentation
Photo: Emmanuel DelacourCharlotte Boulanger Tisseur et Emmanuelle Poirier, créatrices du Ferment Fest.

Que vous soyez curieux ou passionné par l’art culinaire, un tout nouveau festival qui se tiendra dans la Petite-Patrie promet de vous révéler les mystères des aliments fermentés.

Le Ferment Fest aura lieu le 14 septembre prochain, sur la place publique du Marché Jean-Talon et sur l’espace aménagé de la rue Shamrock, ce qui sera l’occasion de découvrir les secrets de la kombucha, du kimchi, du cidre, de la bière et de tous les autres ingrédients créés à partir d’un processus de fermentation.

L’événement rassemblera une panoplie de commerçants et d’artisans locaux lors de conférences, d’ateliers et de kiosques.

Les visiteurs pourront entre autres prendre part à un atelier de choucroute, lors duquel on expliquera et démontrera la confection de ce plat typique allemand. Les participants pourront repartir avec leur création pour la faire macérer et la déguster plus tard.

Le concept est une idée de deux jeunes entrepreneuses, Charlotte Boulanger Tisseur et Emmanuelle Poirier, qui ont décidé au début de cette année de se jeter dans cette aventure.

« On s’est dit, au lieu de regarder un autre Netflix, pourquoi on ne lancerait pas notre propre événement sur la fermentation », raconte Mme Boulanger Tisseur.

« Ça faisait deux ans que je m’intéressais à la confection d’aliments avec la fermentation et je me suis dit que ça pourrait être un beau projet », renchérit Mme Poirier.

Si des festivals similaires existant un peu partout ailleurs dans le monde démontrent l’engouement pour ce domaine particulier en alimentation, qui sont les personnes passionnées de fermentation?

« Ça se trouve à un point d’intersection de plusieurs intérêts. Il y en a pour qui c’est l’aspect « santé » qui est important, faire ses propres conserves permet de faire attention à ce que l’on mange. Pour d’autres, c’est plutôt un genre de retour aux sources de faire des recettes comme autrefois. Certains veulent se servir de la conservation des aliments pour consommer davantage de produits locaux. Enfin, la fermentation ouvre la porte à la création de nouvelles saveurs et ça pique la curiosité de plusieurs gens aussi », affirme Mme Poirier.

Le Ferment Fest aura lieu le 14 septembre de 10h à 18h. Certains ateliers requièrent une inscription préalable. Pour plus d’informations : fermentfestmontreal.com

Qu’est-ce que la fermentation ?
La fermentation est un processus biochimique convertissant des glucides (sucres) en acides, gaz ou en alcools. La transformation se fait par l’intermédiaire de levures ou de bactéries, souvent dans un environnement privé d’oxygène, par exemple : en conserve.

Il existe plusieurs formes de fermentation, dont la fermentation alcoolique, qui est réalisée par levures qui convertissent des glucides en éthanol (alcool).

Il y a aussi la fermentation lactique qui consiste à utiliser des bactéries pour convertir le glucose en lactate. Ce processus est central dans la confection de plusieurs aliments comme la choucroute, le kimchi, le kéfir ou le kombucha.

Enfin, la fermentation malolactique permet à l’acide malique d’être transformée en acide lactique, donnant lieu à une diminution de l’acidité, un aspect souvent recherché dans les vins de garde.