Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

Une consultation en ligne pour la réfection majeure de l’A40

Le ministère des Transports lance une consultation publique dans le cadre du projet de la réfection majeure de l’autoroute 40 Photo: Archives/Métro Média

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) fera une consultation publique dans le cadre de son projet de réfection majeure de l’autoroute 40. Ce chantier d’envergure concerne la section surélevée de l’autoroute Métropolitaine située entre les boulevards Saint-Laurent et Provencher (secteur est), sur laquelle circulent près de 200 000 véhicules chaque jour.

Bien que les « contours du projet de réparation » soient définitifs, le MTQ souhaite consulter les riverains de l’autoroute ainsi que les usagers des axes routiers, piétonniers et cyclables sous la section surélevée de l’autoroute, pour connaître leurs préoccupations et leurs suggestions concernant les travaux à venir. 

Pour ce faire, le public devra répondre à des questions portant sur les thèmes suivants: leurs déplacements en automobile, en camion, à motocyclette, à pied ou à vélo durant les travaux, ainsi que des répercussions de ces travaux sur leur circulation. La consultation est disponible jusqu’au 13 août sur le site Internet du MTQ.

« La dernière intervention majeure similaire sur l’autoroute Métropolitaine remonte aux années 1990 », indique par courriel le porte-parole du MTQ, Gilles Payer.

Grosses rénovations sur l’autoroute

Mise en service dans les années 1960, la portion de l’autoroute 40 comprise entre l’autoroute 520 (échangeur Côte-de-Liesse) et le boulevard Provencher s’étend sur 12,5 km. Il y circule quotidiennement jusqu’à 180 000 véhicules, dont 13 % de véhicules lourds, selon les chiffres du ministère.

« L’autoroute doit faire l’objet d’une réfection majeure pour en assurer la pérennité », avait affirmé le ministère en janvier 2020.

Plusieurs travaux seront effectués comme la reconstruction extérieure des glissières et la réparation du dessus et du dessous des dalles, des colonnes et des chevêtres. Il est également prévu que les systèmes de drainage soient modernisés et que les joints de dilatation du tablier, des systèmes d’éclairage et des systèmes de transport intelligents soient remplacés.

« Ces interventions permettront d’exploiter ce tronçon sans autre intervention majeure pour une période d’environ 25 ans », explique le ministère dans un communiqué.

Ces travaux vont toucher les arrondissements de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Saint-Léonard, Ahuntsic-Cartierville et Saint-Laurent. Le MTQ assure que les travaux les plus bruyants seront faits avant 0h30.

Le coût de ces travaux est évalué à 28,9 M$.

Pendant la durée des travaux, les automobilistes devront se rabattre sur d’autres voies, dont les autoroutes 20, 30 et la 440, pour faciliter la circulation.

Selon Gilles Payer, il est trop tôt pour déterminer à quel moment les travaux seront exécutés.

« Ces données seront précisées au fil du cheminement du projet », précise-t-il.

Articles récents du même sujet