Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie
14:14 26 avril 2016 | mise à jour le: 27 avril 2016 à 10:03 temps de lecture: 3 minutes

Rêves de grandeur pour le skatepark du parc Jarry

Rêves de grandeur pour le skatepark du parc Jarry
Photo: TC Media/Catherine Paquette

Plusieurs amateurs de planche à roulettes s’entendent pour dire que le skatepark du parc Jarry a besoin d’importants travaux de réfection. Un élu montréalais estime même qu’une fois améliorées, les installations pourraient accueillir des compétitions internationales.

«Il faut le raser et le reconstruire à neuf pour accueillir à Montréal des sportifs de partout dans le monde», pense Sterling Downey, conseiller de Projet Montréal dans Verdun.

M. Downey a contribué, l’an dernier, à la construction d’un nouveau skatepark sur mesure à Verdun.

«L’opportunité que la Ville a avec le 375e anniversaire qui s’en vient, est incroyable. En plus, il y a déjà le Stade Uniprix qui accueille des compétitions», soutient le conseiller, qui s’exerce depuis son jeune âge au skatepark situé à l’angle de la rue Jarry et du boulevard Saint-Laurent.

Pour en arriver là, il faudrait que Montréal modifie le plan directeur d’aménagement du grand parc adopté en 2008 pour une durée de dix ans.

Pour sa part, la mairesse de l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Anie Samson, est favorable à un projet pour le skatepark. Toutefois, elle souligne qu’il faudra du temps notamment pour «évaluer les besoins de la population locale».

Montréal en retard
Trop peu d’infrastructures de qualité ont vu le jour à Montréal dans les dernières années pour permettre à la métropole de briller sur la scène internationale, selon l’Association de Skateboard de Montréal (ASM). 

«Le tiers du marché du skate canadien se trouve au Québec, mais on est la province la moins bien servie en terme d’installation. On pourrait avoir plus de sportifs qui s’illustrent si les skateparks étaient bien conçus, en fonction de nos besoins», pense Jean-Yves Ginchereau, membre de l’ASM.

La règle du plus bas soumissionnaire dans les appels d’offres rend l’achat du matériel idéal plus difficile, soulève-t-il.

Modifications
En attendant un nouveau skatepark, plusieurs utilisateurs estiment que des améliorations devraient être apportées au site  notamment pour l’éclairage du terrain, le repavage de la chaussée et en ajoutant des fontaines.

Les amateurs de planche à roulettes interrogés par TC Media affirment qu’il serait important d’engager des usagers de tous âges dans la conception et la réalisation d’un futur projet. Plusieurs font référence au succès du P45, un skatepark extérieur conçu et construit entièrement par les planchistes, l’an dernier dans Saint-Michel.

L’ASM envisage de former un comité pour présenter un éventuel projet concernant le parc Jarry à la Ville de Montréal.

La culture du skate est en changement à Montréal. Les planches à roulettes seront désormais autorisées sur les pistes cyclables.

Un nouveau skatepark verra d’ailleurs le jour à Rosemont–La Petite-Patrie prochainement.

Articles similaires