Monde

Facebook veut limiter les fausses nouvelles et les canulars

(Photo : depositphotos) Photo: Galina Peshkova

Le géant des médias sociaux Facebook a annoncé mardi qu’il ajouterait quelques fonctions pour limiter la propagation des fausses nouvelles et canulars sur le fil d’actualité de ses utilisateurs.

Depuis un moment déjà, les utilisateurs peuvent signaler à Facebook qu’un item est erroné ou comporte des fausses informations. Lorsqu’un utilisateur opte de cacher une publication qui le dérange, il a l’option de de dire pourquoi il a décidé de ne plus la voir. Il peut alors dire à Facebook qu’il s’agit d’une fausse nouvelle.

Erich Owens, un ingénieur informatique chez Facebook, a expliqué sur le site de presse de l’entreprise limitera désormais la distribution et la republication d’éléments de nouvelles qui ont été plusieurs fois signalées comme étant fausses.

Les algorithmes de Facebook prendront aussi en compte le nombre de fois que des usagers ont publié une nouvelle et l’on supprimée par la suite. Il explique que Facebook a remarqué que beaucoup d’usagers suppriment une publication lorsqu’on leur fait remarquer que la nouvelle était fausse.

M. Owens a toutefois précisé que les publications en question ne seront pas supprimées. Elles apparaîtront tout simplement moins souvent dans le fil d’actualité. Il a aussi tenu à ajouter que Facebook ne jugera pas elle-même de la validité des nouvelles partagées sur son site: ce sont les usagers qui signaleront à Facebook si une nouvelle est en fait un canular.

Quand une fausse nouvelle sera publiée, un bref message de la part de Facebook s’affichera. «Plusieurs utilisateurs Facebook ont signalé que cet élément contient de fausses informations» (traduction libre), pourra-t-on lire.

Les éléments de nouvelles satiriques ne devraient pas être affectés, selon M. Owens, puisque très peu de gens les dénoncent comme étant des fausses nouvelles.

Articles récents du même sujet