Carrières

Ce qu’on apprécie s’apprécie

Ce qu’on apprécie s’apprécie

Le mot «appréciation» a plusieurs sens. Il peut définir la valeur qu’on confère à quelque chose, mais il évoque également l’augmentation de cette valeur avec le temps. Que percevez-vous tout au long de vos journées? Ce qui vous tombe sur les nerfs ou ce qui vous rend heureux? Votre vie sera bien différente selon ce qu’il en est.

Il y en a qui ne perçoivent que ce qui va mal ou ce qui leur déplaît. Cela fait en sorte que ces événements prennent de l’importance, et ils en viennent à ne plus percevoir ce qui va bien et ce qui pourrait les amener à sourire. Inversement, il y a ceux qui perçoivent ce qu’il y a de bien dans leur vie et qui se concentrent sur ces éléments. En conséquence, ces éléments leur semblent plus présents et ils prennent plus de place dans leur vie.

Et c’est un élément important­ de chacune de vos journées: ce sur quoi vous portez votre attention prend plus d’importance et grandit dans votre esprit.

L’impact de ce que vous ignorez diminue et l’impact de ce qui attire votre attention croît en importance­.

Changez votre optique et misez sur ce qui va bien dans votre vie.

Alors, qu’allez-vous laisser prendre de l’importance aujourd’hui? Ce que vous n’aimez­ pas ou ce que vous savez apprécier? Selon le cas, vous vous dirigez vers une spirale ascendante ou une spirale descendante.

Je vous encourage à vous donner comme mission d’apprécier ce qui vous conforte dans l’idée que vous êtes à la bonne place et que vous avez une mission positive à accomplir. Si vous y arrivez, vous percevrez les options qui s’offrent à vous et tout ce qui vous permettra de vous développer et d’atteindre votre plein potentiel.

Ainsi, au lieu de vous demander ce que vous n’aimez pas dans votre emploi, demandez-vous ce que vous y appréciez. Au lieu de vous demander ce qui ne va pas dans votre couple, demandez-vous ce qui va bien.

Parce que ce que vous appréciez s’apprécie! Si vous vous concentrez sur la pousse qui prend sa place en ce printemps, vous voici tout énergisé­. C’est le contraire si vous ne regardez que la plante qui n’a pas survécu à l’hiver.

Dans le premier cas, vous regarderez­ l’été à venir avec enthousiasme. Dans le second, vous vous direz que la saison n’apportera rien de bon.

Ce que vous appréciez s’apprécie. Appréciez ce qui vient renforcer votre optimisme. Vous y gagnerez à long terme.