Carrières

Lâchez les médias sociaux pour la recherche d’emploi!

Lâchez les médias sociaux pour la recherche d’emploi!
Photo: Getty Images/iStockphoto

Une étude de Randstad et Future Workplace recommande de s’en tenir aux bonnes vieilles méthodes de réseautage en contexte de recherche d’emploi.

L’enquête, réalisée auprès de 1200 employés et gestionnaires, montre que près des trois quarts des employés estiment que ce sont les sites internet des employeurs qui sont les meilleurs endroits pour dénicher un emploi. Le hic, c’est qu’une majorité d’employeurs (58 %) pensent que cet outil ne leur fournit pas les meilleurs candidats. Les gestionnaires sont donc peu optimistes à l’égard du potentiel du site internet de leur propre entreprise.

Vous trouvez peut-être qu’il est plus facile de chercher sur ces sites, mais les démarches entreprises de vive voix et de visu sont plus fructueuses, selon les gestionnaires. Une conversation téléphonique ou une rencontre permet d’impressionner son interlocuteur d’une tout autre façon. Cette démarche permet aussi au chercheur d’emploi d’observer les réactions du gestionnaire et d’adapter sa stratégie.

Les références
Selon les gestionnaires sondés dans l’étude, les chercheurs d’emploi devraient consacrer plus de temps à développer et entretenir des références plutôt que de surfer sur les sites d’emploi.

Donc, oubliez les processus de candidature en ligne et offrez un café à un gestionnaire de la boîte où vous désirez travailler. L’interaction ne garantit pas le succès, mais vous aurez une référence de plus dans votre quête de l’emploi idéal. Vous pourrez aussi ajuster vos réponses et vos réactions «en direct» plutôt que d’attendre une réponse par courriel ou sur un réseau social.

Bien sûr, les réseaux sociaux vous permettent d’adhérer à de vastes groupes d’intérêts professionnels qui lisent vos commentaires et vos demandes. La vérification des réponses sur les réseaux et par courriel permet d’être à la fine pointe des développements. Et il est plus facile, voire moins intimidant, d’écrire à une personne qu’on ne connaît pas plutôt que de lui téléphoner ou de la rencontrer en personne.