Bouffe

Nutrition: un nouveau superaliment

Nutrition: un nouveau superaliment
Photo: Métro

La caméline, cette plante crucifère, suscite de plus en plus l’intérêt de la population québécoise en raison de ses propriétés nutritives. Cette protéine 100 % végétale est surtout connue sous sa forme huileuse, mais l’entreprise Oliméga vient de lancer un produit novateur : les graines de caméline.

N’étant ni traitées, ni raffinées, les graines de caméline nous sont proposées sous leur forme la plus brute. «La demande s’est créée rapidement quand les plus grands chefs du Québec ont découvert et incorporé notre huile dans leurs recettes. Avant-gardistes, ils sont à la recherche des dernières découvertes gourmandes et des phénomènes nutritionnels émergents. Certains nous ont demandé s’ils pouvaient obtenir les graines brutes pour les cuisiner. C’est de là que nous est venue l’idée de les rendre accessibles à tous», explique Chantal Van Winden, présidente-directrice­ générale d’Oliméga.

Quoi faire avec les graines de caméline

Leur goût léger de noix et de brocoli en fait un atout certain pour assaisonner les soupes, les salades, les sandwichs et les hamburgers. Leur texture apporte aussi un élément intéressant dans la préparation de panures pour les poissons et la volaille, de légumes grillés ou de pâtes pour le côté croquant. Leur valeur nutritive en fait un allié certain pour les collations, il suffit d’en saupoudrer dans un smoothie, un yogourt ou un appareil à muffins pour les voir se transformer en supercollation.

Graines de caméline
Signé caméline, par Oliméga, 7 $ le sac de 250 g