Vacances

La route des vins à vélo

La route des vins à vélo
Photo: iStockLa visite comporte 50 km de vélo, étalés de 9 h à 16 h, et trois arrêts dans les vignobles.

L’entreprise Vélo & Vignes, cofondée par Pierre-Étienne Nantel et Patricia Poirier, propose des tours guidés à vélo dans les vignobles et les cidreries de la région de Deux-Montagnes-Oka.

Le tourisme vinicole gagne du terrain au Québec, d’une part parce que les vignerons québécois sont plus nombreux ‑ et offrent des produits de grande qualité ‑ d’autre part parce que c’est une façon de partir à l’aventure à peu de frais, et pas très loin de la maison. En plus de son métier de professeur d’histoire au secondaire, Pierre-Étienne Nantel œuvre au sein de l’entreprise Kavatours depuis cinq ans en tant que guide d’excursion de la route des vins des Cantons-de-l’Est et de la Montérégie.

«J’adore travailler dans les vignobles québécois. Je me suis dit en jour que c’était sûrement possible de faire ces tournées à vélo plutôt qu’en transport motorisé», explique le cofondateur. «C’est de ma passion pour le vélo et de mon goût pour les vins d’ici qu’est née l’idée de Vélo & Vignes», ajoute-t-il.

Période d’essai
Au cours des deux dernières années, le couple a donc organisé de façon informelle des excursions à vélo dans les vignobles du Québec, en y invitant surtout des amis pour évaluer leur intérêt et la faisabilité du projet.

«La réponse après ces deux années fut positive et, le 23 juin prochain, Vélo & Vignes sera officiellement lancée,» souligne M. Nantel. Le couple propose des excursions complètes permettant aux aventuriers de déguster plus de 12 produits québécois dans deux vignobles et une cidrerie des Laurentides.

«On opère surtout dans la municipalité de Deux-Montagnes, car il y a de très bons vignobles peu connus du public, et parce que c’est près de Montréal», mentionne M. Nantel. En effet, le départ de la route des vins à vélo est donné à Saint-Placide, à 65 km de Montréal.

Le parcours
Le premier arrêt est effectué au Domaine du Petit-Saint-Joseph, une cidrerie familiale qui propose aussi des produits de l’érable après les premiers 20 km de vélo. «La journée commence à 9 h, on s’est dit que ce serait plus facile de déguster des cidres que du vin à 10 h 30», lance Pierre-Étienne, amusé.

Dix kilomètres de plus, et les cyclistes arrivent au deuxième arrêt du parcours, au vignoble Rivière du Chêne. C’est à cet endroit que le dîner est servi par Vélo & Vignes, et qu’une visite du vignoble et une dégustation de vin sont organisées. Le dernier arrêt change selon la date de l’excursion: il a lieu soit au Jardin d’Emmanuel, soit au Vignoble Les Vents d’Ange.

Cette visite conclut la tournée avec la dégustation de trois derniers produits. Les excursions sont adaptées à toutes les catégories d’endurance physique: «Ce n’est pas une compétition de vélo, c’est une activité pour tout ceux qui souhaitent profiter de la nature et des bons vins. Même une personne qui sort son vélo que deux fois par année peut venir faire la tournée», précise Pierre-Étienne. De plus, les tours guidés ont principalement lieu le dimanche, ce qui, les rend davantage accessibles.