Soutenez

Saint-Léonard: des REV qui font des heureux

Le REV sur Saint-Denis.
Le Réseau express vélo arrivera à Saint-Léonard d'ici 2027. Photo: Matéo Gaurrand-Paradot, Métro

Après des années de projets qui n’aboutissent pas, Saint-Léonard sera relié d’ici 2027 par deux axes cyclables de type Réseau express vélo (REV). De quoi faire des heureux parmi les élus et les citoyens amateurs de bicyclette. Malgré certaines réserves, tous montrent leur enthousiasme.

«Le REV sur Jean-Talon et Lacordaire va permettre à Saint-Léonard de finalement rentrer dans le 21e siècle», s’enthousiasme Nancy Rebelo, une citoyenne du secteur qui explique que pour l’instant, «il est très dur de faire du vélo à Saint-Léonard, surtout avec des enfants».

Mme Rebelo ne voit donc que du positif dans les récents annonces de la Ville de Montréal, elle qui rappelle que la demande est présente car 30% de la population de Saint-Léonard a moins de 25 ans et que cinq écoles se situent à proximité de la rue Jean-Talon. «Cela signifie que nos jeunes auront la possibilité de se rendre à l’école de manière active», se réjouit-elle.

Un autre Léonardois pratiquant le vélo, Nicolas Colarusso, trouve qu’au-delà du REV, l’annonce d’une piste cyclable sur la 24e Avenue sera idéale pour les résidents de l’ouest de Saint-Léonard. Il planifie que cela lui permettra de se rendre à son travail au centre-ville à vélo.

Saint-Denis, une inspiration?

La Société des commerçants de Jean-Talon et son président Paul Micheletti espèrent voir les mêmes retombées pour leur rue que celles qui ont pu être observées sur la rue Saint-Denis, où le nombre de magasins a augmenté à la suite de l’implantation du REV.

Un constat que partage Nancy Rebelo, qui raconte que «la piste cyclable sur Jean-Talon a toujours été refusée» avec pour causes «les inquiétudes sur le stationnement, la congestion automobile, l’impact sur les entreprises ou l’opinion publique».

Ce qui a changé en 2022? Pour Mme Rebelo, il s’agit du constat que les pistes cyclables sur les grandes artères – comme Saint-Denis – bénéficient aux commerces. Nicolas Colarusso prévoit d’ailleurs fréquenter davantage les commerces sur Jean-Talon. Il croit également que comme Saint-Léonard dispose de bons cafés et que plusieurs cyclistes sont des amateurs de café, cela attirera une nouvelle clientèle pour eux.

Améliorer l’interconnexion et le transport durable

Dans une réaction partagée à Métro, le conseil d’arrondissement de Saint-Léonard se dit pour sa part «très heureux» des deux infrastructures projetées sur son territoire. L’administration locale entrevoit que l’arrivée prochaine de la ligne bleue du métro , du REM de l’Est – qu’elle espère toujours – et de ces REV va permettra «d’améliorer grandement l’offre en transport collectif et actif à Saint-Léonard».

Nancy Rebelo rappelle que la piste cyclable permettra de relier les résidents du nord aux stations de la ligne verte et du prolongement de la ligne bleue. Elle avance que cela mettra fin à l’isolement du quartier quant à l’accès à la mobilité active.

Le boulevard Lacordaire reliera en effet directement le nord de Saint-Léonard à la future station Lacordaire de la ligne bleue et les stations Cadillac et L’Assomption de la ligne verte. De plus, les habitants du sud de Saint-Léonard pourront rouler à vélo jusqu’aux services situés au nord, comme l’hôtel de ville et la bibliothèque.

Le REV Lacordaire devra traverser l’autoroute métropolitaine via ce viaduc. Photo: Archives, Matéo Gaurrand-Paradot, Métro

Quelques doutes

Si l’Arrondissement ne cache pas son enthousiasme vis-à-vis des deux nouveaux axes pour le REV, il émet cependant quelques réserves, dont «l’importance de consulter» les partenaires sociaux et économiques et la population sur la question du réaménagement de la rue Jean-Talon.

De son côté, Nicolas Colarusso approuve le projet sur la rue Jean-Talon mais souhaite également que la Ville soit «raisonnable sur le nombre de stationnements à éliminer». Il ne veut pas «un conflit entre cyclistes et automobilistes, mais plutôt un partage harmonieux de la route».

Enfin, l’Arrondissement réitère l’importance de sécuriser le viaduc du boulevard Lacordaire qui enjambe l’autoroute 40 qui, avec ou sans REV, devrait être l’objet de travaux de réfection.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de St.Léonard.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.