Soutenez

Deux REV à Saint-Léonard d’ici 2027

D'ici 2027, les axes Lacordaire et Jean-Talon seront équipés d'un REV. Ici sur la rue Saint-Denis. Photo: Matéo Gaurrand-Paradot, Métro

Trois nouveaux réseaux express vélo (REV) ont été annoncés par la Ville de Montréal lors du dévoilement de la Vision vélo 2023-2027, dont deux à Saint-Léonard: celui sur le boulevard Lacordaire, déjà dans les cartons, et un autre sur la rue Jean-Talon. Deux projets qui enthousiasment l’administration et la SDC Jean-Talon Est.

Saint-Léonard, qui ne dispose actuellement d’aucun lien cyclable avec d’autres arrondissements montréalais, sera ainsi traversé par deux REV d’ici 2027. Le REV sur Lacordaire devrait relier directement Saint-Léonard à Montréal-Nord et Hochelaga-Maisonneuve, tandis que le REV Jean-Talon se rendra jusqu’à Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

De plus, un troisième lien cyclable pourrait naître car la Ville a aussi annoncé l’installation d’une infrastructure sur la 24e Avenue dans Saint-Michel. Même si celle-ci n’arrive pas directement à Saint-Léonard, il suffirait d’un prolongement de deux intersections de la piste cyclable sur la rue Jean-Rivard pour relier l’arrondissement à ce nouvel axe.

Commerçants et politiciens satisfaits?

Le président de la Société de développement commercial (SDC) de Jean-Talon Est, Paul Micheletti, pense qu’avec le REV Jean-Talon, «si on peut avoir des résultats comme il y en a eu sur Saint-Denis, certains de nos membres vont être plus qu’heureux». Rappelons que selon la Ville, le nombre de commerces a augmenté sur la rue Saint-Denis depuis l’arrivée du REV.

M. Micheletti identifie cependant d’autres problématiques pour la SDC, particulièrement le réaménagement de la rue Jean-Talon Est avec l’arrivée de la ligne bleue du métro. Il avance que les différents travaux doivent être faits «intelligemment».

La mobilité durable est là pour rester.

Paul Micheletti, président de la SDC Jean-Talon Est

De plus, il voit aussi dans le projet du REV Lacordaire une bonne idée. Il rappelle d’ailleurs que la nouvelle Maison des loisirs et du sport, située sur le boulevard Lacordaire, devrait amener 600 travailleurs dans le secteur, dont une bonne partie à vélo.

De son côté, la conseillère d’arrondissement de Saint-Léonard Arij El Korbi s’est montrée enthousiaste quant à l’annonce de l’arrivée des deux REV, sur son compte Twitter. Celle qui siège dans l’opposition à l’administration actuelle de la ville-centre souligne cependant que «le tout doit se faire dans la collaboration et en ayant une communication claire de l’administration auprès des citoyens».

Des questions en suspens

Si la Ville planifie de mettre en œuvre les trois nouveaux axes d’ici 2027, elle indique que l’échéancier sera précisé chaque année. Dans Saint-Léonard, les défis sont nombreux et des questions restent en suspens.

Le REV Lacordaire devrait ainsi traverser un viaduc par-dessus l’autoroute 40 et des bretelles d’insertion et de sorties. L’Arrondissement avait déjà exprimé sa volonté d’élargir ce viaduc pour la venue du projet, ce qui nécessite une coopération avec le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Le MTQ expliquait à Métro en septembre dernier qu’il travaillait déjà avec la Ville de Montréal pour la réfection – et non la reconstruction – de ce viaduc. Aucun détail n’a été donné par la Ville quant aux aménagements nécessaires pour l’implantation du REV Lacordaire dans ce secteur.

Le REV Jean-Talon n’est pas en reste quant aux enjeux qui pourraient retarder son arrivée. Entre le boulevard Pie-IX et les Galeries d’Anjou, la rue Jean-Talon est au tout début d’une importante période de travaux qui s’étalera jusqu’en 2029, avec le prolongement de la ligne bleue. Le REV devra donc cohabiter avec ceux-ci s’il est mis en place avant 2027, tel que l’a annoncé la Ville.

Interrogée à ce sujet par Métro, la Ville a affirmé que «l’important était de donner de la prévisibilité aux partenaires» et a rappelé que les détails seraient dévoilés en temps voulu. L’administration a tout de même évoqué que l’implantation du REV Jean-Talon risque de se faire «par phases».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de St.Léonard.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.