Soutenez

REM de l’Est: des trains aériens toujours prévus sur Sherbrooke

Photo: Gracieuseté, CDPQ Infra

Si le REM de l’Est ne comptera finalement pas de trains aériens dans la portion Mercier-Est, ces derniers sont toujours prévus dans l’axe «Sherbrooke, vers Pointe-aux-Trembles», a confirmé la ministre des Transports Geneviève Guilbault en conférence de presse, le 23 janvier.

Il s’agirait du seul tracé du projet massif de transport collectif qui utilisera le train aérien. En plus d’être exclu de la portion de Mercier-Est, où l’axe L’Assomption est prévu, «l’aérien va être exclu» de la portion centrale, et «dans l’autre axe vers Marie-Victorin, c’est déjà souterrain», a affirmé la ministre Guilbault.

L’abandon de l’aérien dans Mercier-Est «est une bonne nouvelle pour les citoyens», selon la ministre des Transports, qui est consciente de l’option controversée que représente une infrastructure de transport aérienne en milieu urbain. Pour la Ville de Montréal, il s’agit d’une démonstration que «le travail de groupe auquel participe la Ville de Montréal avec ses partenaires améliore le projet en demeurant sensible aux besoins de la population». La décision est aussi saluée par l’opposition, qui souligne «l’écoute du groupe de travail du projet de REM de l’Est 2.0 qui a entendu les citoyens de Mercier-Est».

La déclaration de la ministre Guilbault a été faite la même journée où une manifestation est prévue par le Collectif en environnement Mercier-Est (CEM-E) et l’organisme Mobilisation 6600, laquelle critique le fait que l’aérien soit «encore le mode retenu pour notre secteur, et ce, malgré l’opposition ferme des citoyens». La manifestation, qui s’oppose aussi notamment au «prolongement du boulevard Assomption», est toujours prévue.

Un rapport préliminaire du projet provenant de Québec, de Montréal, du ministère des Transports (MTQ) et de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) sera dévoilé «d’ici la fin de la semaine», a affirmé Mme Guilbault. «Un rapport final est attendu en juin», a-t-elle ajouté.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.