Techno

Quand le vol d'identité passe par le jeu en ligne

Dans l’industrie du jeu vidéo en ligne, l’aspect «communauté» est présent depuis des lunes.  Dès l’apparition des premières parties «multijoueurs», les clans et les guildes se formaient à gauche et à droite.

De nos jours, internet foisonne de sites web consacrés aux différents styles de jeux en ligne. Des milliers de clans rapportent les faits d’armes virtuels de leurs membres et s’abreuvent des moindres petites parcelles de rumeurs ou de nouvelles concernant leurs jeux favoris. Avec ces communautés naît un autre phénomène : le vol d’identité et les vols de compte de joueurs.

Un clan malhonnête
Il y a quelques mois, je recevais un courriel d’un parent dont le fils de 14 ans venait de vivre une usurpation d’identité.  Grand amateur de World of Warcraft (WoW), le jeune homme en question se cherchait un clan ou une guilde afin de maximiser son plaisir en ligne. Ce jeu de la compagnie Blizzard requiert un abonnement mensuel. On offre un essai gratuit de 30 jours.  Une  fois ce délai expiré, les joueurs doivent payer entre 11 et 15 $ par mois selon le forfait choisi.

L’ado fait ses recherches et trouve enfin un clan québécois s’adonnant à WoW.  Après avoir lu les messages sur le forum du site, il estime que cette guilde semble sérieuse.  De plus, pour y devenir membre, il faut s’inscrire… Et c’est ici que l’arnaque commence.

Une des conditions d’enregistrement sur le forum était d’utiliser son pseudonyme de WoW en ligne. «Il est plus facile de se retrouver dans les parties», prétextait-on dans les règles du forum en question.  Les concepteurs du site, ces petits futés, savaient fort bien que la majorité des gens utilisent le même mot de passe pour cinq ou six de leurs programmes.

Résultat : après avoir recruté près d’une centaine de membres, le site web du clan a disparu, emportant avec lui tous les noms d’utilisateurs et leurs précieux mots de passe! Tranquillement, dans la quiétude de son foyer, le voleur n’avait plus qu’à tester les noms d’usager et les mots de passe correspondants dans l’interface d’accès du jeu.  Gageons qu’il a aisément piqué une quarantaine de comptes…

Articles récents du même sujet